Accueil » Ne pas oublier l’Ukraine !

Ne pas oublier l’Ukraine !

par Nicolas Lecaussin

Poutine et tous les dictateurs savent que l’été est le moment propice pour intensifier les guerres et la répression. C’est la période des vacances, les Occidentaux prêtent moins attention aux mauvaises nouvelles et se mobilisent très difficilement. Déjà, dans le passé, plusieurs événements graves ont eu lieu durant cette période : début de la construction du mur de Berlin (août 1961), invasion de la Tchécoslovaquie par l’URSS (août 1968), putsch contre Gorbatchev (août 1991), offensive de la Russie en Géorgie (août 2008)… Beaucoup de choses peuvent donc arriver dans les semaines qui viennent et il faut que les Occidentaux restent vigilants. Alors que la guerre en Ukraine a presque disparu des médias, il est nécessaire de continuer à soutenir ce pays dans la défense de son territoire.

La bataille pour l’Ukraine est une période charnière de l’Histoire. Si les États-Unis et leurs alliés réussissent à aider Kiev à repousser l’agression russe, les forces soutenant la liberté, la démocratie et l’État de droit seront renforcées et pourront arrêter le déclin de la gouvernance démocratique dans le monde. Si nous échouons, les autocrates du monde entier comprendront que les démocraties n’ont pas la volonté de défendre leur propre cause. Les Chinois regardent très attentivement ce qui se passe en Ukraine tout en lorgnant vers Taïwan. L’Iran, qui reçoit Poutine ces jours-ci, est lui aussi très attentif au déroulement de la guerre et à la réaction de l’Ouest. C’est ce qui le déterminera à prendre plus ou moins de risques pour se doter de l’arme nucléaire. Comme l’écrit le politologue américain William A. Galston, le temps n’est pas du côté de l’Ukraine, ni du côté des démocraties occidentales. Alors que l’autocrate Poutine a tout son temps. En revanche, la détermination de l’Occident à aider Zelenski et son peuple à gagner la guerre pourrait poser de gros problèmes à Moscou.

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

Obeguyx 21 juillet 2022 - 9:07

Je vous rassure Nicolas, personne n’oublie l’Ukraine, vu la vitesse à laquelle se réarme la planète, on nous promet à coup sûr des jours heureux.

Répondre

Laissez un commentaire