Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » « L’urgence climatique » est en train de créer une génération d’anxieux et de déprimés

« L’urgence climatique » est en train de créer une génération d’anxieux et de déprimés

par François Turenne

Avec la vague de discours collapsologues et alarmistes sur le dérèglement climatique, un nouveau mot a émergé : écoanxiété, conjonction d’écologie et d’anxiété. Selon certains psychologues, il pourrait s’agir du nouveau mal du siècle. La revue scientifique The Lancet a mené une étude pour connaître le ressenti des jeunes sur le dérèglement climatique. Il en ressort que trois quarts des 16-25 dans 10 pays jugent le futur effrayant, 59% se disent être très ou extrêmement inquiets et 45% affirment que l’anxiété climatique affecte leur vie de manière négative.

Dernièrement, le journal Le Monde consacrait un podcast au sujet. Les personnes interrogées se disaient très pessimistes devant l’avenir, notamment après avoir écouté les discours de Greta Thumberg. La journaliste du Monde vantait les connaissances des jeunes qui liraient tous les rapports du GIEC et toutes les publications scientifiques. Cette « surconnaissance » les rendrait de fait anxieux pour l’avenir. Elle raconte que plusieurs élèves décrochent scolairement ou font des dépressions après avoir été éveillés aux conséquences du réchauffement climatique et que chaque nouvelle catastrophe était source d’un mal être profond. Certains viennent nourrir les rangs des organisations activistes, voire violentes, et s’engagent dans des actions illégales. C’est sur ce terreau que prospèrent les Sandrine Rousseau et Jean-Luc Mélenchon.

Pour contrer la propagande alarmiste de quelques organisations et leaders d’opinions et son impact sur la jeunesse crédule, on devrait pouvoir compter sur l’école. Dans les cours de sciences, d’histoire, de philosophie, les professeurs ont toutes les occasions de redonner confiance dans le progrès et le génie humain. Las, l’école est malheureusement, elle aussi, gangrenée par l’écologisme et préfère enseigner le tri des ordures ménagères que le sens de la nuance et la rationalité scientifique.

You may also like

10 commentaires

JR 23 janvier 2022 - 9:44

Bonjour, excellent billet Monsieur Turenne.
L’écoanxiété est la résultante de dix ans de désinformation sur le sujet climatique.
Claude Allègre dénonçait déjà cette monstrueuse supercherie il y a 20 ans dans son livre « L’imposture climatique ». S’il est bon d’enseigner les gestes élémentaires dans le cadre de l’instruction civique, l’enseignement a volontairement confondu les sujets environnementaux et le climat. A l’image de science Po qui est devenu le foyer de l’idéologie éscrolo-islamo-gaucho-wokiste, les autres établissements opèrent cette dérive inacceptable. En une décennie, les climatejugend font Führer, à qui profite le crime ?
Mais la vraie question devrait être: Comment des jeunes diplômés peuvent-ils croire, un seul instant, que le C02 passé de 0,03 % à 0,04 % en 150 ans peut chauffer ou pire dérégler le climat ? Alors que de simple recherche paléontologique démontre que nous vivons une période au le taux de C02 est au plus bas et qu’il n’y a aucune causalité entre C02 et température. Ou plutôt c’est l’inverse, la température monte, puis 800 ans après le dégazage des océans libèrent du C02.
Ou est passé l’esprit critique de cette jeunesse ? Ils ne débattent plus, à l’époque nous nous nous faisons un point d’honneur à nous contrarier, il y avait toutes les tendances politiques, désormais ce sont des clones, c’est triste, sans odeur et sans saveur.
Cette escroquerie climatique est bien le scandale du siècle qui nous mène à une catastrophe humaine, économique et liberticide.
Ce mensonge qui influence nos vies, notre économie, voire notre survie est organisé et entretenu par une caste bien-pensante, dont le tristement célèbre Klaus Schwab dot Macron est un disciple. Les médias sont briefés, dont les présentateurs météo, donc ils deviennent complices de ce casse du siècle. Demandez à Philippe Verdier ce qu’il en pense ! Il est prié de prendre la porte.
Cela étant dit, en France, le harcèlement climatique est extrêmement envahissant depuis 2017… Allez comprendre. Merci. Bien à vous

Répondre
FONTAINE 24 janvier 2022 - 11:51

Si l’école enseignait au moins le tri des ordures ménagère, ça serait pas trop mal. C’est plutôt les approches de la décroissance, des inégalités, la culpabilisation et l’anticapitalisme qui est enseigné.

Répondre
Berthelier 30 janvier 2022 - 11:59

Bravo pour votre billet, tellement évident ! Hélas, l’évidence est contrariée par les soi-disant « experts » du GIEC, association de malfaiteurs à la solde du pouvoir.

Répondre
montesquieu 24 janvier 2022 - 11:04

L’urgence climatique est une imposture dont le but est de limiter encore un peu plus les libertés de chacun et d’imposer des mesures et des décisions injustifiées sauf par le dogme de la secte des adorateurs de la déesse « planète ».
Quant aux jeunes, déculturés et se complaisant par paresse dans leur ignorance, privés de jugement et de réflexion, ils sont des proies faciles.

Répondre
JR 24 janvier 2022 - 2:06

Bonjour Montesquieu, sur mes cahiers de Cm2 (au temps au le Brevet des écoles équivalait au BAC) il étant bien indiqué que le C02 était le gaz rare de la vie et de l’alimentation des plantes. La semaine dernière, j’interroge un des ingénieurs sous ma responsabilité sur le taux de C02 dans l’atmosphère, devinez sa réponse ? 20 % !!! mais ne soyez pas surpris, d’une bac + 5 la réponse est montée jusqu’à 70 % ! Ils justifient leurs énormités par le fait qu’ils entendent parler du C02 du matin au soir …. (là dessus ils ont raison). Voila ou nous mène le nouvel enseignement « vert » et nous comprenons mieux pourquoi les constituants de ce gouvernement sont clairement incompétent. Merci. Bien à vous

Répondre
Dudufe 24 janvier 2022 - 11:18

Pour ergoter un peu, même si le taux de CO2 passé de 0.03 à 0.04 peut paraître faible, il a quand même augmenté de 33% en 150 ans !

Répondre
TRASYMSARL 25 janvier 2022 - 10:02

Oui, bien sûr, mais 33% de pas grand chose reste pas grand chose! Si votre smic augmente de 33% et le salaire du PDG aussi, vous ne toucherez, enfin il me semble , pas la même augmentation en valeur absolue! Non?

Répondre
JR 24 janvier 2022 - 1:53

Bonjour Dudufe, vous avez mathématiquement raison. Toutes choses égales par ailleurs. Mais grâce à cette augmentation de 0,01 point, la biomasse végétale (arbres, céréales, herbes, etc..) s’est accrue de l’ordre de 20 % entraînant un verdissement de la Planète. Ce verdissement s’observe par satellites sur le site de la Nasa est l’équivalent d’un 6 ème continent vert de 18 millions de Km/2 (pour mémo UE: 4,2 millions, Russie: 17 millions)
Ce qui permet de nourrir les nouveaux habitants de la planète. C’est à se demander si on voulant réduire l’alimentation des plantes, les pseudos verts et les collapsologues, ne souhaitent pas en réalité relancer la famine dans le monde. Enfin, pour vous rassurer, ainsi que nos concitoyens contribuables, cette hausse du taux de C02 ne représente en rien un danger, bien au contraire, à l’époque du Jurassique (Dinosaures & végétation luxuriante), le taux était 60 x supérieur, d’où cette vie débordante et verdoyante, sans doute à l’origine de la création des réserves fossiles. Merci le C02 fait prisonnier et que nous ne faisons que libérer microscopiquement depuis 150 ans. Merci. Bien à vous

Répondre
TRASYMSARL 25 janvier 2022 - 10:10

Exactement, et il y a sur YouTube une vidéo de l’ancien ministre Gérondeau qui explique que la variation de 0,03% à 0,04% traduit en fait la variation d’un flux entre émission et absorption du CO2 par les divers mécanismes de régulation à l’oeuvre sur terre. On ne compare jamais ce flux au stock global de CO2 présent par rapport aux autres GES dont le principal est la vapeur d’eau ( on parle bien de vapeur – gaz et non pas de vapeur condensée – nuages).
Ce qui fait que la variation de 33% évoquée ne représente quasiment rien sur un présumé effet de serre catastrophique!

Répondre
JR 25 janvier 2022 - 10:15

Bonjour, aucun doute, il s’agit bien du casse du siècle ! Merci. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire