Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le PCF, Fabien Roussel, la lutte des classes et l’aveuglement français

Le PCF, Fabien Roussel, la lutte des classes et l’aveuglement français

par
1 047 vues

Le 39e congrès du Parti communiste français (PCF) qui s’est tenu à Marseille du 7 au 10 avril a eu comme devise « Les Jours heureux ». On ne trouvera nulle part et à aucune époque, depuis 1917, des jours heureux sous un régime communiste. En France pourtant, il n’y a pas de honte à se dire communiste en 2023 et à considérer l’idéologie marxiste comme une solution alors qu’elle n’a laissé que des montagnes de cadavres et un champ de ruines. Fabien Roussel, le leader largement réélu à la tête du PCF, est, pour de nombreux journalistes et analystes, une « personne sympathique et respectable » qui « dépoussière le PCF ». Dirait-on la même chose de quelqu’un qui serait à la tête d’un parti fasciste ou nazi ? En France, on croit encore au « visage humain du communisme » et au catéchisme marxiste. Si des électeurs ont fui le PCF, ils se sont réfugiés dans d’autres organisations politiques léninistes comme LFI et la NUPES. Ils ont aussi choisi le parti de Marine le Pen qui, sur de nombreux thèmes, s’inspire beaucoup du PCF : protectionnisme, anti-mondialisation, haine des riches et des patrons, anti-américanisme, hostilité à l’égard de l’OTAN, etc…

Même si le PCF n’a plus de poids politique, selon un sondage IFOP réalisé juste avant l’ouverture du congrès, la lutte des classes s’affirme comme un concept encore largement populaire : 83% des Français estiment qu’elle est toujours une réalité, et même 78% des proches de Renaissance. Triste et inquiétant dans un pays qui a eu la chance d’être libéré par les Américains et qui n’a connu ni la lutte des classes ni la dictature du prolétariat imposés par l’occupant soviétique à l’Est de l’Europe. Pour Marx, la lutte des classes est le moteur de l’Histoire. En son nom seront condamnés et massacrés des millions d’« ennemis du peuple ». Les Français ne le savent-ils pas encore ? Faut-il le vivre pour le comprendre ?

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

7 commentaires

Oncpicsou 11 avril 2023 - 6:34

Le communisme, un des systèmes les plus inhumain que l’on ai connu, a comme organe de presse un journal nommé « l’humanité  » ! Cela en dit long sur leur art de retourner les cerveaux…

Répondre
nanard 11 avril 2023 - 6:46

Je dois mal vieillir : je ne reconnais plus (sans être partisan) le PCF des années 70-80…. et parfois en écoutant Mme. M. Le Pen, je crois entendre Georges Marchais…. le programme économique est terriblement ressemblant (retraite, régulation des marchés, nucléaire). D’ailleurs une partie de la classe dite « ouvrière » a rejoint cette « droite ». Et à l’époque les déclarations sur l’immigration étaient assez voisines du RN…. « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde »… qui a été reprise par un certain Lionel Jospin. Comment le « progressisme » a-t-il pu dénaturer ainsi « l’ancienne gauche » ? (ainsi que la droite toujours en repentance, timorée face aux critiques perçues comme stigmatisantes de la nouvelle gauche). La « mémoire » collective s’est manifestement mélangée dans un « gloubigoulba » de pertes de repères. Reste une question essentielle : quelle voies de reconstruction, économique et intellectuelle ? sachant qu’on n’a pas tout essayé …

Répondre
pal 11 avril 2023 - 9:15

Dans la graduation du totalitarisme, il y a bien pire que le communisme, il y a l’écologisme. L’idéal du premier est le bonheur de l’Homme (avec le résultat que l’on connaît), celui affiché du deuxième est son malheur, au nom de Gaïa.

Répondre
Nicolas Lecaussin 11 avril 2023 - 11:02

NON ! Faut pas exagérer ! Ne serait-ce que par respect pour les dizaines de millions de victimes du communisme !

Répondre
JEAN LUC RIVIERE 11 avril 2023 - 11:44

Les Khmer verts d’EELV au pouvoir, ça vaudrait largement Staline voire Trotsky et son train. On les a vu à l’oeuvre à Ste Soline.

Répondre
Bruno GERMAIN 11 avril 2023 - 12:48

Rien à ajouter à l’historique de ce COMMUNISME BARBARE et MONSTRUEUX décrit par Nicolas LECAUSSIN, et ses centaines de millions de morts, mais que la clique du PCF continue de vénérer ou peut-être espérer.
Ah ! les mensonges et l’ignominie ! Et ça manipule, manipule les faibles d’esprits. HONTE à ces pauvres types. Qu’ils aillent vite rejoindre leur idole chinois le grand Xi Jinping ou l’admirable crétin du Venezuela. Gangrène du monde.

Répondre
Albatros 12 avril 2023 - 12:58

L’écologisme doit être combattu justement parce qu’il a le potentiel liberticide et mortifère du communisme. Mieux vaut prévenir que guérir et éviter d’avoir ces guignols (du grand mou et la virago d’EELV au technocrate dictatorial énergéticien/consultant/omniscient JMJ qui veut réguler le détail de la vie des gens).

Répondre