Accueil » Le Gouvernement prêt à augmenter la remise à la pompe de 30 centimes à la rentrée

Le Gouvernement prêt à augmenter la remise à la pompe de 30 centimes à la rentrée

par

La semaine dernière, à la surprise générale, le Gouvernement a réussi à faire adopter le projet de loi en faveur du pouvoir d’achat par l’Assemblée nationale par 341 voix pour et 116 voix contre, grâce notamment au concours des groupes LR et RN. Ce compromis avec la droite n’a été possible qu’à l’issue d’une âpre négociation sur la question du prix des carburants, qui sera réglée par le projet de loi de finances rectificative (PLFR).

A l’origine, l’Exécutif souhaitait mettre en œuvre un chèque carburant pour les ménages les plus modestes, véritable usine à gaz où chacun aurait dû entrer ses revenus et les informations relatives à son véhicule sur un site internet dédié pour pouvoir en bénéficier. De son côté, le groupe LR et son président, Olivier Marleix, voulaient un prix des carburant aux alentours de 1,50 €, notamment via la suppression de la TVA sur la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques).

La solution finalement trouvée est un recalibrage de la remise à la pompe – qui est actuellement de 18 centimes. Elle sera portée à 30 centimes au mois de septembre et devrait redescendre à 10 centimes en novembre et ce jusqu’au mois de décembre. Ajoutée à la remise promise par Total énergies de 20 centimes, elle devrait, selon le ministre de l’Economie et des Finances, faire descendre le prix à la pompe à 1,50 € dans certaines stations..

On peut saluer la ténacité du groupe LR à défendre la liberté de mouvement de tous, ou du moins des automobilistes, même si sa proposition initiale comportait une taxe sur les « superprofits » des compagnies pétrolières.

On regrettera toutefois que la mesure adoptée n’ait pas été tout simplement la suppression de la TVA sur la TICPE. Le Gouvernement craignait sans doute que cela fasse tache d’huile et que toutes les taxes sur les taxes ne finissent pas être remises en cause ! Mais l’opposition ne gagnerait-elle pas à mener des débats d’idées et à proposer des réformes structurelles plutôt que de se battre pour obtenir quelques menus avantages paramétriques ?

Vous pouvez aussi aimer

3 commentaires

Thoma 26 juillet 2022 - 7:13

Remise sur le prix des carburants moins 30 cents, moins 18 cents, moins 10 cents, et après plus 20 cents + 10 cents. Ne serait-ce pas plus intelligent de baisser simplement la tva ? Mais bien entendu Pourquoi faire simple si l’on peut faire compliqué ??? tout ces imbéciles et je mâche mes mots prennent vraiment le peuple pour des cons . À force d’être pris pour des cons sommes nous pas vraiment devenus des cons.

Répondre
Almaviva 26 juillet 2022 - 2:54

Dommage, c’était le bon moment de se battre pour supprimer la taxe sur la taxe !!

Répondre
Obeguyx 28 juillet 2022 - 8:16

Nom de Dieu !!! Mais ils sont prêts à tout !!! Incroyable !!! Quel effort surhumain et quel risque pris !!! Je n’en reviens pas, j’en pleure. Je vous rassure pas de bonheur, mais de désespoir tant l’épaisseur de la crasse est énorme chez nos dirigeants de tous poils. Puisque c’est la « saison » et non plus la « raison », foutez moi le feu à tout ça !!!

Répondre

Laissez un commentaire