Accueil » L’armée russe viole et massacre des civils ukrainiens

L’armée russe viole et massacre des civils ukrainiens

par Aymeric Belaud

Les horribles habitudes de l’armée rouge refont surface. A Boutcha, ville près de Kiev, des militaires russes ont massacré des centaines de civils. Des fosses communes ont été découvertes avec environ 300 civils. Des corps d’hommes exécutés les mains attachées, des cadavres de femmes violées et brûlées, ainsi que des dépouilles d’enfants de dix ans ayant subi des sévices sexuels ont été retrouvés. L’horreur vient de monter d’un cran et la barbarie russe se déchaîne contre un peuple souhaitant vivre en liberté. Nos “souverainistes” poutinistes vont-ils décrire cela comme une réponse à la provocation américaine et à l’élargissement de l’OTAN ? Florian Philippot va-t-il dire que les Ukrainiens en font trop ?

Si les chefs d’Etat des pays membres de l’OTAN ont réagi, condamnant fermement ou demandant à ce que “toute la lumière soit faite” sur ce massacre, c’est le président polonais, là encore, qui a employé les mots justes : “Les criminels doivent être qualifiés de criminels, traduits en justice et condamnés. Les photos de Boucha réfutent la croyance selon laquelle nous devons chercher un compromis coûte que coûte. En fait, les défenseurs de l’Ukraine ont besoin de trois choses avant tout : des armes, des armes, et plus d’armes.”

Les pays Occidentaux doivent continuer, voire intensifier, la livraison d’armes à l’Ukraine. C’est en partie ce qui permet aux Ukrainiens de contenir l’assaut de l’armée de Vladimir Poutine. Mais au-delà de cela, l’Occident doit comprendre que le compromis et les traités n’ont aucune valeur avec l’ex-KGBiste. Il ne comprend qu’une seule chose : le rapport de force.

You may also like

7 commentaires

en fait 5 avril 2022 - 8:54

OUI, trois fois OUI, un agent du KGB reste un agent du KGB.
Mais, l’Europe a besoin d’une très sérieuse « opération vérité », en effet, il est impossible que des dirigeants sains d’esprit aient mis l’Europe dans une telle impasse.
OUI, il est légitime de se poser la question, l’Europe est-elle sous influence KGBISTE ? . .. ….,
la situation est très grave.

Répondre
Laurent MOTTE 5 avril 2022 - 9:44

bonjour,
pensons surtout à ces pauvres gens, victimes d’une guerre qu’ils n’ont certes pas voulu.
Quant à tous ces morts, bien réels, eux, ils l’ont été soit dans le cadre des bombardements russes, car le bombardement « à l’aveugle » précédant et accompagnant l’avancée des troupes fait partie des méthodes de l’armée russe, et à ce moment-là, il y a eu « mise en scène » de tous ces morts pour présenter des charniers et autres atrocités ; soit ils l’ont été dans le cadre d’un acte de barbarie délibéré, et c’est vraiment épouvantable.
Si c’est le cas, ce genre d’atrocité n’est pas à la gloire de celui qui l’a commise ou même a laissé faire : Si c’est l’armée russe, que ça retombe sur elle est normal. Si j’ai bien compris, les dirigeants des pays occidentaux demandent qu’une enquête soit ouverte pour déterminer ce qui s’est passé. Attendons donc le résultat de l’enquête, s’il y en a une, pour savoir si c’est effectivement l’armée russe qui a commis ce crime. A moins que vous n’ayez la preuve que les auteurs sont bien les Russes.
Par ailleurs, la barbarie n’est pas le signe distinctif de « l’Armée rouge » … toutes les armées du monde l’ont expérimentée, si vous me permettez l’expression. Prendre tel ou tel exemple serait hors sujet, mais toutes les armées modernes occidentales l’ont fait et on peut remonter jusqu’à l’Antiquité. Et toutes les armées dont les exactions sont restées méconnues. Alors, de là à dire que c’est le signe distinctif de l’armée russe … raccourci facile.
Des images de massacres, d’exactions, des charniers, il y en a eu beaucoup en Yougoslavie, des vrais et des faux. Restons prudents. Ca n’exonère pas pour autant la Russie de sa responsabilité dans l’attaque de l’Ukraine.

Répondre
Picot 5 avril 2022 - 2:56

Pas de précipitation. Une enquête est nécessaire avant de savoir si les Russes sont coupables ou pas. Pour l’instant nous n’en savons rien.

Répondre
Nicolas Lecaussin 6 avril 2022 - 9:17

on le sait depuis des années…avec le camarade Poutine

Répondre
Obeguyx 6 avril 2022 - 9:43

Le sieur Belaud ne supporte pas la contradiction ou le complément d’information. Il censure. C’est simplement ballot. Là, je suis sûr que je vais être censuré.

Répondre
Nicolas Lecaussin 6 avril 2022 - 2:07

Je ne vois pas ce qui a été censuré…

Répondre
Verdun 6 avril 2022 - 12:08

Violées et brûlées ! (paix à leurs âmes) Est ce bien là la méthodes des prétendus auteurs auxquels ont été attribués ces crimes ?
On me dit que les faits ont depuis été requalifiés en agression sexuelles et les auteurs mis hors de causes car ils avaient fumé de la résine de canabis. Il a été établis qu’ils sont donc irresponsables pénalement ; leur adn de russes les aurait bien trahi.

En fait on a les même en France (3 viols par heure).

Répondre

Laissez un commentaire