Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » L’antiféministe Michel Sardou bientôt décoré par Emmanuel Macron

L’antiféministe Michel Sardou bientôt décoré par Emmanuel Macron

par
1 312 vues

Le site du Nouvel Obs révèle que c’est Emmanuel Macron en personne qui remettra à Michel Sardou courant juin les insignes de grand officier de l’ordre national du Mérite, la seconde plus haute distinction française.

Il n’en fallait pas plus pour que les féministes se déchaînent. « Le patriarcat va tomber, il vacille déjà. Mais ils se décorent tous mutuellement avant », a twitté l’écologiste Sandrine Rousseau, toujours friande de bons mots même s’il est permis de faire des réserves sur la syntaxe…

Rappelons que le célèbre chanteur avait osé déclarer en septembre 2023 sur BFM-TV : « Je hais le féminisme » et qu’il avait tancé Madame Rousseau à plusieurs reprises précédemment. Le 19 janvier, la députée écologiste avait posté sur les réseaux sociaux une image la montrant défilant contre la réforme des retraites… devant une pancarte avec la mention : « Sardou, ta g… » (par égard pour nos distingués lecteurs, nous avons jeté les dernières lettres du mot dans le lac du Connemara…).

Quant à la sénatrice socialiste Laurence Rossignol, en dépit de son nom, elle n’a pas chanté les louanges de l’artiste, mais elle a fait preuve d’une réelle culture musicale en retrouvant une phrase problématique nichée au sein d’une chanson d’il y a… 51 ans, fustigée en son temps par le Mouvement de libération des femmes.  « C’est sûr que ça mérite une décoration », a-t-elle ironisé avec, là encore, un style flaubertien.

Il est vrai que Madame Rossignol est bien placée pour donner des leçons de morale à un chanteur âgé de 26 ans en 1973, elle qui était encore à ses 24 printemps membre de la Ligue communiste révolutionnaire…

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

2 commentaires

Michele Goudeau 13 avril 2024 - 7:08

M.Sardou s’honorerait à refuser cette déco

Répondre
Mathieu Réau 13 avril 2024 - 5:30

Je ne suis pas du tout amateur de la plupart des chansons de Michel Sardou et en bonne partie, d’ailleurs, car je n’adhère pas du tout au rapport avec les femmes qu’il y illustre. Je partage néanmoins entièrement son aversion pour ceux que j’appelle les hystéro-féministes : ces gens sont infiniment plus dangereux que quelques chansons, si mauvaises soient-elles (de mon humble point de vue) et s’il y en a bien qui devraient se taire, c’est eux.

Répondre