Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » La France rurale oubliée une fois de plus par le Gouvernement

La France rurale oubliée une fois de plus par le Gouvernement

par
478 vues

Le bouclier tarifaire a pour objectif d’aider financièrement les Français à pouvoir se chauffer cet hiver sans que cela n’impacte trop leur budget. Cela, en dépit du risque de pénurie énergétique qui a fait exploser les prix, nos gouvernants ayant été incapables de rien anticiper. La consommation de gaz et d’électricité des ménages et des entreprises est donc subventionnée par l’Etat au travers de ce mécanisme. L’actualité récente nous montre cependant que tous les Français ne seront pas protégés de la même manière.

Le Parlement vient en effet de refuser un amendement portant sur 46 millions d’euros d’aides pour les consommateurs de GPL (gaz de pétrole liquéfié).  Ceux qui utilisent du charbon et du fioul avaient obtenu près de 460 millions, alors qu’ils génèrent infiniment plus de CO2.

Pourtant, ce sont sans doute les premiers qui en ont le plus besoin car ils ont les dépenses énergétiques les plus importantes. « Ce qui est sûr, c’est que le poids des coûts de l’énergie par rapport aux revenus est beaucoup plus lourd à la campagne », avait expliqué Erwan Chauvel, directeur de la stratégie de Primagaz. En 2019, un livre blanc d’EDF concluait dans le même sens : «  [il y a] un surcoût moyen de 20 % pour les dépenses énergétiques des ménages ruraux, par rapport à la moyenne nationale. »

La fracture territoriale est une fois de plus en défaveur de la ruralité. Que nos élus ne se demandent plus pourquoi les partis populistes, particulièrement le RN, font carton plein aux élections dans la France périphérique.

Vous pouvez aussi aimer

2 commentaires

JR 23 novembre 2022 - 8:41

Bonjour, et rappelons que la France rural avait déjà bien été réprimé par la mise en place de l’amendement Mathilde Panot (LFI); Malus entre 20 000 & 40 000 € sur les véhicules pick-up 4/5 places, pourtant véhicule polyvalent par excellence à la campagne. Cette mesure a obligé les campagnards à acheter deux véhicules (1 véhicule familiale 5 places et 1 véhicule utilitaire). Il s’agit clairement d’une mesure escrologiste. Merci. Bien à vous

Répondre
Obeguyx 23 novembre 2022 - 10:38

Lorsque le Français reconsidérera le mot « Liberté » dans sa forme originelle, alors on s’apercevra que l’Etat ne sert vraiment pas à grand-chose sinon à engraisser une considérable armée de fainéants et profiteurs.

Répondre

Laissez un commentaire