Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » La Cour des comptes dénonce l’augmentation de l’absentéisme des enseignants

La Cour des comptes dénonce l’augmentation de l’absentéisme des enseignants

par Aliénor Barrière

La Cour des Comptes a publié le 2 décembre un rapport sur la gestion des absences des enseignants. Face à leur augmentation, les parents ne se contentent plus de rager en conseil de classe, mais vont intenter des procès à l’Etat pour défaut de continuité du service public de l’Education nationale.

Et on les comprend : 20% des absences des professeurs des écoles ne sont pas compensées.

Le cas du secondaire est encore plus préoccupant : sur les 2,5 millions d’heures d’absences (uniquement celles de courtes durée) seules 500 000 ont pu être assurées par un remplaçant, faisant ainsi perdre 10% des heures de cours sur la seule année 2018-2019, en augmentation de 24% par rapport à l’année précédente. De plus, ces absences de courte durée sont très mal connues du ministère de l’Education nationale.

Le coût des absences des enseignants se chiffre à 4 milliards d’euros par an, une charge colossale de plus sur les épaules du contribuable. La Cour des Comptes recommande que les mobilisations de professeurs pour des raisons liées au fonctionnement même du système éducatif, comme les fameuses journées pédagogiques, n’aient pas lieu sur les heures de cours des élèves, qui en sont les premiers pénalisés ; elle précise que « l’écart entre les obligations réglementaires de service et le temps de travail annuel dû par les enseignants en tant que fonctionnaires (1607 heures) laisse des plages temporelles suffisantes pour que les absences dues à l’institution ne s’imputent pas sur les temps d’enseignement ». Une idée de bon sens partagée par beaucoup de Français.

You may also like

5 commentaires

Laurent 3 décembre 2021 - 6:33

La Cour des comptes dénonce l’augmentation de l’absentéisme des enseignants
Rien de nouveau dans le monde public. Faites donc un peu une enquête dans le milieu de la santé géré par le mammouth public sans oublier la tête des Enarques et autres profiteurs et rentiers de la République que la France doit payer.

Répondre
Astérix 3 décembre 2021 - 9:21

La Cour des comptes dénonce l’augmentation de l’absentéisme des enseignants
Seul remède, une privatisation massive à part les fonctions régaliennes qui doivent être conservées.
Tout le secteur public est concerné. Dès lors que vous êtes payé par le secteur privé quoiqu’il arrive, sans aucune responsabilité, ni aucun risque, il est évident que les fonctionnaires travaillent de moins en moins et se moquent des usagers. Ils n’ont aucun sens de la qualité du service.
Après moi le déluge..!
Si l’on transfère les fonctionnaires dans le secteur privé, il sera facile de faire la différence entre les mauvais et les pas trop mauvais et ainsi pouvoir les licencier en cas de besoin.
Le bon sens triompherai enfin !!! ?

Répondre
Papouche 3 décembre 2021 - 10:26

La Cour des comptes dénonce l’augmentation de l’absentéisme des enseignants
Les vacances scolaires sont celles des enfants, pas des professeurs.
C’est donc à ces périodes là que devraient se situer les formations, réunions, concertations, etc… des enseignants.

Répondre
ambelouis 4 décembre 2021 - 9:32

La Cour des comptes dénonce l’augmentation de l’absentéisme des enseignants
Je penses que les enseignants ne disposent pas assez de vacances tout au long de l’année…alors il faut mettre en place des rallonges de situations et de circonstances….

Répondre
JR 4 décembre 2021 - 12:56

La Cour des comptes dénonce l’augmentation de l’absentéisme des enseignants
Bonjour, c’est une question d’organisation des plannings (réunions, formations, etc…) Cependant, ne règne t-il pas le syndrome de l’insécurité au sein des établissements ? Bon nombre d’enseignant vont enseigner la boule au ventre, cela n’arrange pas la situation. Merci

Répondre

Laissez un commentaire