Accueil » La Chine, 1er pollueur mondial, veut protéger la biodiversité

La Chine, 1er pollueur mondial, veut protéger la biodiversité

par Aymeric Belaud

A l’IREF, nous recevons, sans que nous l’ayons demandée, la revue de propagande chinoise Dialogue. Dans son dernier numéro, l’officine du PCC (Parti Communiste Chinois) en France appelle à agir pour sauver la planète. Le dernier rapport du GIEC donnerait aux « journalistes » de ce « magazine », je cite, « les larmes aux yeux ». Rappelons tout de même qu’en 2019, quatre ans après la fameuse COP21, la Chine a émis près de 29% des émissions mondiales de CO2. Et malgré la façade pseudo-écologiste que se donne le pays et que relaye les médias, les émissions de carbone augmentent en Chine (9,826 millions de tonne de CO2 en 2019 contre 9,528 en 2018 ).
Les tartuffes expliquent également vouloir protéger la faune locale, notamment les pandas et les tigres. Pas sûr que les marchés chinois, où des espèces protégées de pangolins servent de mets appréciés par la population locale, soient un bon exemple de protection animale. Et quid des Ouïghours placés dans des camps de concentration ? Des tibétains persécutés ? Des catholiques ultra-surveillés et dont les églises sont infiltrées par la propagande du parti ? Et plus largement de tous les citoyens contrôlés dans leurs moindres faits et gestes ?
Tous les pays du monde libre devraient mettre la Chine devant ses responsabilités et ne plus laisser la propagande mensongère d’un Etat totalitaire prospérer dans nos pays.

You may also like

1 commenter

Astérix 23 octobre 2021 - 8:35

La Chine, 1er pollueur mondial, veut protéger la biodiversité
Et pendant ce temps, nos crétins d’écolos nous expliquent que la France est championne de la pollution et qu’il faut rouler en vélo….!!

Répondre

Laissez un commentaire