Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » L’Etat impose une nouvelle charge supplémentaire sur le dos des agriculteurs

L’Etat impose une nouvelle charge supplémentaire sur le dos des agriculteurs

par
90 vues

Depuis le 1er janvier, la loi française oblige la séparation du conseil et de la vente des produits phytosanitaires. Dans le cadre de la loi Egalim, cette interdiction a pour objectif de rendre le conseil aux agriculteurs, concernant l’utilisation des produits de traitement, totalement indépendant de tout intérêt commercial.

Auparavant, le vendeur était également un conseiller, à l’écoute du paysan et entretenant avec lui une relation de confiance. Ce lien est désormais rompu par pure idéologie. Quant à l’utilisation de ces produits, l’exploitant agricole doit donc désormais consulter un cabinet de conseil indépendant, engendrant une charge de plus, des coûts supplémentaires et une perte de temps en travail agricole.

Les agriculteurs sont déjà asphyxiés par la charge réglementaire. Il faut les libérer du joug administratif !

https://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale/strategie-technique-culturale/article/separation-du-conseil-et-de-la-vente-quelles-repercussions-pour-les-agris-217-175621.html

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire