Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » JO 2024 : gros succès des mascottes officielles !

JO 2024 : gros succès des mascottes officielles !

par
617 vues

Le Comité d’organisation des Jeux olympiques (COJO) a dévoilé lundi 14 novembre les nouvelles mascottes de Paris 2024, suscitant les railleries sur les réseaux sociaux. « Pigeon écorché » pour les uns, « RPR chiraquien » ou encore « clitoris » pour les autres : les mascottes des prochains Jeux olympiques sont loin de faire l’unanimité. Baptisées « Phryge », inventées par Joachim Roncin, directeur du design de Paris 2024, leur nom fait référence au bonnet phrygien porté par les sans-culottes pendant la Révolution. Un choix éminemment politique, dont beaucoup s’indignent, à tel point que Julie Matikhine, directrice de la marque Paris 2024, s’est sentie obligée de se justifier dans les colonnes de L’Equipe : « Plutôt que de chercher un animal totem, on voulait que les mascottes incarnent l’esprit français, portent un idéal, et à travers lui, transmettent les valeurs de notre pays, une part de notre histoire ». Des valeurs révolutionnaires, donc ?

Les réseaux sociaux – Twitter en tête – s’en donnent à cœur joie, d’autant plus que le créateur des bestioles se défend plutôt maladroitement : « Si les gens voient un clitoris, tant mieux, ça permet de faire connaître le clitoris, tant mieux ». La chose a aussi beaucoup amusé nos voisins belges : lorsque les deux petits personnages ont été présentés au JT de 13h sur la chaîne de télévision RTL Info, les journalistes Olivier Schoonejans et Sabrina Jacobs n’ont pu réprimer un fou-rire…

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

Almaviva 22 novembre 2022 - 8:52

PLUS C’EST IDIOT ET MOCHE, MIEUX C’EST AVEC C’EST ROCOCOS !

Répondre
CLEMENT 22 novembre 2022 - 10:32

Travaillant dans une collectivité locale voilà trente ans environ, la gauche, qui était minoritaire, prenait prétexte de tout objet promotionnel pour exiger qu’il soit fabriqué en France (eh oui !). Les consignes données étaient donc d’accepter un surcout en demandant dans les appels d’offre que soit spécifiée la fabrication française du produit proposé. Petit clin d’œil à Olivier VERAN qui explique que la France ne sait pas fabriquer cette mascotte en millions d’exemplaires… Il suffit d’anticiper et de savoir s’organiser ! Que de gros mots…

Répondre
Obeguyx 22 novembre 2022 - 11:01

Pas de doute la France évolue rapidement vers la bêtise la plus crasse. Bientôt au-delà de la 50° au classement international alors que nous occupions la 1ère il y a 50 ans. Jules Ferry a désormais disparu de sa tombe. Nos chers enseignants d’autrefois se sont dilués grâce au socialisme qu’eux-mêmes ont mis en place. L’homme est vraiment le plus grand prédateur de la planète … aucun doute … aucun espoir …

Répondre
JR 22 novembre 2022 - 3:02

Bonjour, pauvre France, à croire que la course à la médiocrité est lancée… (euh, je crois que c’est déjà fait avec ce gouvernement de pieds-nickelés).
Pourquoi pas déboulonner les statuts de Napoléon de Jeanne d’Arc, de De Gaulle ou de faire détruire des oeuvres d’arts par des extrémistes pseudo-écologistes, à l’instar des Nazis pendant la nuit de Cristal.
Ils auraient mieux fait d’opter pour une mascotte « Vive le C02 » cela aurait le mérite de réhabiliter ce bon gaz inodore, incolore, rare et indispensable à la vie humaine, animale et végétale sur terre. Merci. Bien à vous

Répondre
Oncpicsou 22 novembre 2022 - 4:38

Mais vous n’avez rien compris…
Cette mascotte c’est la liaison CO2 : une branche pour le Carbone et 2 branches pour l’oxygène !!! 😉

Répondre
JR 22 novembre 2022 - 5:39

🤣

Répondre

Laissez un commentaire