Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Impôt sur les sociétés : en France, le taux est toujours au-dessus de la moyenne européenne et de l’OCDE

Impôt sur les sociétés : en France, le taux est toujours au-dessus de la moyenne européenne et de l’OCDE

par
318 vues

Le dernier rapport de la Tax Foundation consacré à l’impôt sur les sociétés mentionne les progrès de la France. Depuis le 1er janvier 2022, le taux de l’IS est de 25,8 % contre 28,4 % en 2021. Il s’agit d’une baisse de 2,6 points. Ce n’est pas pour autant que notre pays est devenu un paradis fiscal. Il reste, toujours selon la Tax Foundation, le pays le moins compétitif fiscalement, et ce malgré la baisse du taux de l’IS. D’ailleurs, le taux moyen de l’IS est de 21,16 % au sein de l’Europe (27), et de 23,57 % parmi les pays membres de l’OCDE. Ce qui correspond pratiquement au taux moyen mondial : 23,37 %. Parmi les pays avec le taux d’IS le plus bas figurent : la Hongrie (9 %), la Bulgarie (10 %), la Macédoine (10 %), L’Irlande (12,5 %), la Moldavie (12 %), l’Albanie et la Géorgie (15 %). Les taux les plus élevés se trouvent au Portugal (31,5 %), au Brésil (34 %), en Colombie et en Argentine (35 %). Il existe aussi 16 pays où il n’y a pas d’IS, la plupart étant des îles situées en Amérique du Nord ou en Océanie.

Les taux d’imposition des sociétés varient considérablement d’une région du monde à l’autre. L’Amérique du Sud a le taux moyen d’imposition des sociétés le plus élevé, à 28,38 %, tandis que l’Asie a le plus bas, à 19,52 %. Depuis 1980, les taux d’imposition des sociétés ont constamment diminué à l’échelle mondiale (voir graphique). En 1980, le taux moyen était de 40,11 %. Aujourd’hui, il s’élève à 23,37 %, soit une baisse de 16,74 points. Une bonne nouvelle pour les entrepreneurs.

Vous pouvez aussi aimer

3 commentaires

Laurent46 16 décembre 2022 - 5:09

Et à voir le comportement et les volontés des communes et surtout des agglomérations qui n’ont ni faits d’efforts ni compris la situation, ils se sont tous grassement augmentés cette année encore et pire encore le train de vie de l’Etat, le bout du tunnel n’est pas pour demains ni la baisse des taxes et de la Dette.

Répondre
Oncpicsou 16 décembre 2022 - 7:25

Ce n’est qu’un aspect de la prédation des états gloutons. S’ils ne prennent pas sur l’IS il prendront ailleurs. Rappelons que la fonction publique, en France, représente plus de 60% du PIB et moins de 30 % en Irlande !
Il faut inscrire dans la constitution que poids de la fonction publique ne doit pas dépasser 45% du PIB.

Répondre
Astérix 17 décembre 2022 - 10:48

Pas d’accord du tout ONCPICSOU ! Il faut inscrire dans la constitution que le poids de la fonction publique ne doit pas dépasser 25 % du PIB. A 45 %, comme vous l’écrivez, vous ne règlerez AUCUN problème de la France et nous continueront vers la RUINE définitive !
C’est bien le drame de la France et de ses habitants qui veulent toujours plus d’état alors que l’état est parfaitement incompétent pour gérer un Pays.
C’est pourtant simple ??

Répondre

Laissez un commentaire