Accueil » Fusillade à New York, ville progressiste où la réglementation des armes est très sévère

Fusillade à New York, ville progressiste où la réglementation des armes est très sévère

par Nicolas Lecaussin

La fusillade dans le métro de New York à une heure de pointe a fait craindre le pire aux autorités et aux habitants. On a cru à un terrible attentat avec de très nombreuses victimes. Finalement, une dizaine de personnes ont été blessées et la police a arrêté le suspect, Frank James. Visiblement atteint de troubles mentaux, il aurait déclenché un fumigène dans un wagon de métro et tiré sur plusieurs personnes. C’est un miracle que personne n’ait été tué. Il s’agit donc d’une « simple » fusillade comme la ville de New York en connaît régulièrement depuis quelques années. Les coupables de cette situation sont l’ancien maire, Bil de Blasio, et la gauche progressiste qui ont critiqué et tourné en dérision les politiques sévères de lutte contre la criminalité. Les statistiques sont impressionnantes.

Le nombre de fusillades a bondi de 70% en 2020 et celui des homicides de 50% depuis 2019, alors que la réglementation sur les armes à feu à New York est l’une des plus sévères aux Etats-Unis. Les attaques au couteau dans les transports en commun ont augmenté, en mars 2022, de 139% par rapport au mois de mars 2019, et le trafic de drogue dans le métro de 71% sur la même période. Le nouveau maire de New York, Eric Adams, un ancien policier afro-américain, a promis un renforcement de la présence policière dans le métro et une politique plus stricte et efficace à l’égard des criminels. Attendons les résultats.

You may also like

1 commenter

Obeguyx 16 avril 2022 - 8:53

C’est rigolos, les mêmes promesses on été faites par nos gouvernants français et rien n’a changé. Vous avez raison, Nicolas, attendons les résultats, mais je crains qu’avec le même type d’idéologie, les résultats ne fussent identiques aux nôtres.

Répondre

Laissez un commentaire