Accueil » Éric Piolle prépare l’autorisation du burkini à Grenoble

Éric Piolle prépare l’autorisation du burkini à Grenoble

par François Turenne

Le maire écologiste de Grenoble, Éric Piolle est un adepte du multiculturalisme et des théories woke. En 2021, il avait autorisé l’organisation du « mois décolonial » avant de prendre ses distances avec l’événement face au tollé. Début 2022, il avait expliqué sur France Inter que « le burkini n’est pas un problème de laïcité ». Plus récemment il avait soutenu le mouvement des « hijabeuses », ces femmes musulmanes qui luttent pour pratiquer leur sport en portant le voile.

Lundi 2 mai, le candidat malheureux à la primaire écologiste a adressé une longue lettre à Emmanuel Macron pour l’enjoindre à traiter de plusieurs sujets, notamment celui de la laïcité. Il explique qu’« à Grenoble, nous veillerons à ce qu’aucun règlement intérieur d’aucun équipement public ne constitue une injonction ou une discrimination ». L’organisation Alliance citoyenne a salué la missive du maire. Elle manifeste régulièrement dans les piscines de la ville pour réclamer l’autorisation du burkini.

Le message est clair : la question du burkini sera à l’ordre du jour du prochain conseil municipal, le 16 mai. cependant. Il est vrai que le burkini n’est pas une simple tenue de bainC’est un symbole au service des islamistes pour contrôler le corps de la femme et pour permettre aux islamo-gauchistes  d’imposer leurs idées dans la société française.

C’est pourquoi Laurent Wauquiez, président du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, vigilant sur la question de l’entrisme islamiste, a prévenu que si la ville de Grenoble allait jusqu’au bout de son idée, il ne lui donnerait plus aucun centime. Il ne veut pas que les contribuables de la région financent la soumission des élus grenoblois à l’islamisme.

You may also like

6 commentaires

Arlet 4 mai 2022 - 8:21

Claire et nette la position de Wauquiez .
Bravo .

Répondre
REMI 4 mai 2022 - 8:58

Quand la folie politique donne des vertiges…
Quand l’utopie contribue à la démagogie…
On ne peut que rencontrer des visionnaires qui prennent leurs désirs, ces mirages, pour des réalités en se donnant bonne conscience qu’ils détiennent la source du bien vivre… à faire partager pour une bien vivre ensemble selon leurs postulats…!

Ces politiciens, ne devraient-ils pas être soignés pour remettre en place leurs EGOS avec la réalité des faits et des situations… avant que les dégâts ne deviennent trop importants et irréparables ?

Répondre
en fait 4 mai 2022 - 9:42

OUI, le – politique – Eric Piolle semble se moquer des lois de la République, mais, de nos jours, il n’est pas le seul, d’ailleurs, trop de contrat – tue – le contrat.
il s’inspire certainement de  » nous sommes ( Diderot et moi ) des missionnaires laïques qui prêchons le culte de Saint Catherine » Voltaire à Catherine II le 01 03 1773. N’oublions que Voltaire fût un très brillant financier.
Eric Piolle a peut être trouvé son mentor, sa société Raise Partners  » gestion des risques financiers, optimisation de portefeuilles, . .. …., « , madame y travaille encore, recherche certainement comme toutes les entreprises des clients aux poches profondes ?.
Un appel du pied ?

Répondre
GHUS 4 mai 2022 - 9:57

Durant ma vie professionnelle, je me rendais tous les 6 mois au Caire. J’ai pu observer l’emprise grandissante de l’islamisme radical sur la société et notamment les tenues vestimentaires des femmes. Il ne faut pas se méprendre : la même évolution est en cours en France, plus lente, plus masquée, plus sournoise car nous sommes un pays judéo-chrétien donc moins perméable ; mais la démarche est comparable et l’objectif identique.

Répondre
montesquieu 4 mai 2022 - 12:12

Heureusement que Wauquiez est sensé. Piolle est indigne de sa fonction!

Répondre
Obeguyx 5 mai 2022 - 9:40

Les LR ont mis Wauquiez (unique homme actuellement capable de tenir le rôle de chef d’Etat en France) au rebus. On a vu le résultat : les LR sont moribonds. Bravo à Wauquiez et ce n’est pas sa première intervention. Les autres sont passées plus ou moins sous silence (surtout de la part des médias). Quant à Piolle, je pense aux policiers qui se font abattre dans la rue pour rien et me demande si…, dommage que je ne puisse pas exprimer librement et sans censure le fond de ma pensée…

Répondre

Laissez un commentaire