Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Bruno Le Maire veut profiter de la présidence française de l’UE pour taxer les multinationales

Bruno Le Maire veut profiter de la présidence française de l’UE pour taxer les multinationales

par
61 vues

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, s’est rendu le week-end dernier en Italie pour participer au forum The European House Ambrosetti, réunissant chaque année entrepreneurs et politiques pour évoquer les grandes questions économiques de notre société.

À cette occasion, il a rappelé sa volonté de construire une Europe puissance disposant d’une véritable souveraineté technologique et apte à faire jeu égal avec la Chine, les États-Unis et la Russie et ce, notamment, dans des secteurs aujourd’hui très dépendants de l’étranger comme les semi-conducteurs, les batteries ou l’espace. Il a également martelé son intention de relocaliser les chaînes de valeur des industries des secteurs stratégiques tel que l’hydrogène, l’intelligence artificielle, les biotechnologies ou la santé.

La France cherche également à « parvenir à un consensus européen sous la présidence française sur la taxation minimale » des multinationales, a-t-il ajouté. Il est vrai que l’Irlande, la Hongrie et l’Estonie rechignent à entériner l’accord du G20 du mois de juillet qui prévoit un taux de taxation minimum de 15% sur les profits des multinationales.

Rappelons que l’Irlande pratique depuis 2003 un taux de taxation à 12,5% qui lui permet d’accueillir les GAFA sur son territoire. La technique dite du « double irlandais » consiste grossièrement à rapatrier les bénéfices d’une filiale d’un pays tiers dans une autre situé en Irlande pour bénéficier du faible taux d’imposition de ce pays. Des méthodes dont ne peuvent, hélas, pas profiter les entrepreneurs français.

Plutôt que de taxer toujours davantage, Bruno Le Maire ferait mieux d’inscrire pleinement la France dans le jeu de la concurrence fiscale en baissant drastiquement les impôts et les charges qui pèsent sur les entreprises.

Vous pouvez aussi aimer

3 commentaires

Laurent 9 septembre 2021 - 4:17

Bruno Le Maire veut profiter de la présidence française de l’UE pour taxer les multinationales
Exporter la pire spécificité Française ! ils sont les meilleurs dans ce domaine qui frôle l’escroquerie Républicaine. Mais à bien y regarder cela a toujours été source de conflits dans le passé. Piller la société entière n’a jamais été bon signe l’incurie non plus d’ailleurs.

Répondre
Tibus54 9 septembre 2021 - 6:45

Bruno Le Maire veut profiter de la présidence française de l’UE pour taxer les multinationales
Une fois de plus notre Ministre des Finances consacre son énergie à augmenter les recettes et non à diminuer les dépenses . Cela ne changera jamais ?

Répondre
montesquieu 9 septembre 2021 - 3:29

Bruno Le Maire veut profiter de la présidence française de l’UE pour taxer les multinationales
Taxer? Vous avez dit taxer? Comme c’est bizarre de la part d’un ministre français énarque!
L’Europe a beaucoup de défauts mais elle a longtemps obligé la France à limiter sa fringale fiscale. Hélas, elle ne remplit plus son rôle et prend modèle sur notre triste pays au nom de l’écologie notamment. Macron va donc pouvoir faire le forcing pour mettre au pas les autres pays.
Espérons que les « frugaux » et les insoumis (Hongrie, Pologne,…..) sauront le remettre à sa place!

Répondre

Laissez un commentaire