Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Bonne nouvelle : l’Allemagne retarde l’interdiction des voitures à moteur thermique en Europe

Bonne nouvelle : l’Allemagne retarde l’interdiction des voitures à moteur thermique en Europe

par
1 607 vues

C’est une excellente nouvelle : le projet de loi de la Commission européenne sur l’interdiction de la vente des voitures à moteur thermique en 2035 ne verra peut-être jamais le jour. Voté par le Parlement européen fin 2022, il était sur le point d’être adopté, lorsque l’Allemagne a brusquement fait marche arrière. Un revirement qui s’ajoute à l’opposition ferme du gouvernement italien – rappelons que le vice-président du Conseil des ministres et ministre des Transports, Mateo Salvini, avait qualifié le vote « de folie, de bêtise absolue, de choix idéologique ou de mauvaise foi ».

La proposition de la Commission s’inscrit dans le cadre du Paquet Climat européen, un corpus législatif dont l’objectif est d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Censée réduire drastiquement les émissions de CO2 des voitures neuves à essence et diesel, elle s’attaque également aux moteurs hybrides (pourtant 30 à 75 % moins polluants que les moteurs à essence). Les principaux constructeurs automobiles ont réagi en investissant l’équivalent de 1200 milliards de dollars pour électrifier leurs gammes de véhicules d’ici 2030. Il n’empêche qu’une telle interdiction représente un sérieux coup porté au pouvoir d’achat des ménages les plus modestes, qui n’ont d’autre choix que de se tourner vers les véhicules électriques. Or, en Allemagne la baisse des subventions des véhicules électriques a entraîné une chute des ventes, ce qui illustre le fait qu’elles demeurent largement inaccessibles à une grande partie de la population.

Baisse du pouvoir d’achat des ménages, mais aussi suppression de milliers d’emplois et destruction d’une industrie cruciale pour l’Allemagne : Jens Gieseke, membre du Parlement européen, avait pointé les risques pour l’industrie des constructeurs automobiles, notamment en l’absence d’exceptions pour les moteurs qui utilisent des carburants de synthèse. Leader mondial de l’automobile, l’industrie allemande présente un chiffre d’affaires de plus de 436 milliards d’euros en 2021, dont 274 milliards à l’export. Une prise de conscience de la réalité des politiques écologistes qui arrive tardivement, mais ne peut qu’être accueillie positivement. Pour une fois, nous allons peut-être remercier l’Allemagne !

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

19 commentaires

Laurent46 10 mars 2023 - 6:02

Nul besoin de manifester de longues journées en Allemagne, il suffit que le peuple commence à bouillir pour que les nouveaux idiots de la politiques réfléchissent, ce qui n’est pas le cas en France ou leur prétention est à un tel niveau de mépris de la population et qu’ils sont au-dessus des lois et de Dieu qu’ils peuvent tout se permettre même de mettre le pays en faillite. Leur seule punition est des marches blanches et une grosse rente à vie.

Répondre
Broussard 10 mars 2023 - 7:20

Excellente nouvelle, en effet !
mais qu’est-ce que c’est que cette  » Europe  » où, après le  » Parlement « , il faut encore que la « Commission  »
ramène sa fraise avec un projet de loi similaire et que l’Allemagne le refuse ?
oui, merci les Allemands !
Christian B.

Répondre
JR 11 mars 2023 - 10:13

Bonjour, les Allemands ne vont pas saboter leurs industries automobiles, ce ne sont pas des petits Hollando-Macronistes, même si les ONG verdâtres financées par des puissances étrangères (aussi bien russe que US)ont saboté le nucléaire Allemand. Merci. Bien à vous

Répondre
Astérix 10 mars 2023 - 8:58

Merci de votre article Élodie ! EXCELLENTE nouvelle. J’écrivais il y a peu de temps que je considérais la voiture électrique seule comme une parfaite idiotie très lourde de conséquences négatives. Une fois de plus, la commission européenne incompétente prend des décisions imbéciles sans aucune concertation !? Je souhaite que cette europe de crétins non élus explose et que chaque Pays retrouve son indépendance et échange librement.
Idem pour Macron et son gouvernement qui ne savent que taxer, taxer et surtaxer !
Il faut bien comprendre que le français moyen ne peut plus acquérir ni louer des voitures compte tenu de leur prix déjà hallucinant en thermique, alors ne parlons pas de l’électrique !?
Je prévois un effondrement de l’industrie automobile du fait d’une politique suicidaire en matière d’inflation non controlée.

Répondre
JR 10 mars 2023 - 9:49

Bonjour, la meilleure nouvelle serait l’abrogation de ce texte, purement et simplement. Une remarque sur  » (pourtant 30 à 75 % moins polluants que les moteurs à essence) »; c’est uniquement sur le papier, et ce, grâce à un tour de passe-passe sur les cycles normatifs. Un hybride consomme plus qu’un thermique (pour en avoir eu en flotte d’entreprise…) et n’apporte strictement rien, hormis trimbaler 200 kg de batterie, de la technologie supplémentaire et réduire le volume habitable, donc rien d’écologique, bien au contraire. La formule hybride a été exclusivement inventée pour détourner la stupide fiscalité des malus dignes d’un pays communiste, même l’ex URSS n’aurait pas osé faire cela. Notez aussi, qu’un véhicule thermique ne pollue quasiment plus depuis bien longtemps. Cette ineptie technologique ne vit qu’à cause de la stupidité politique. Merci. Bien à vous

Répondre
Nicolas Lecaussin 10 mars 2023 - 10:00

URSS…Faut pas exagérer ! Ne serait-ce que pour la mémoire des viCtimes…

Répondre
JR 10 mars 2023 - 1:19

On est d’accord Monsieur Lecausin, il est vrai que j’assimile les écolos aux ex communistes. Hommage aux victimes du communisme, du nazisme et de l’écologisme. Merci. Bien à vous

Répondre
Astérix 10 mars 2023 - 12:00

Excellent JR, merci. En parfait accord. Bien à vous.

Répondre
JR 10 mars 2023 - 1:23

Bonjour Astérix, bonne carbonation. Bon WE

Répondre
Daniel 1945 10 mars 2023 - 9:51

Que penser des principaux constructeurs automobiles qui ont gagné des milliards avec les moteurs thermiques et qui aujourd’hui ne voient que dans l’électrique en reniant leurs origines ?

Répondre
JR 10 mars 2023 - 1:21

Bonjour Daniel, Carlos Autunes-Tavarès, lui, s’est démené et à toujours dénoncé cette ineptie technologique qui est la résultante d’une idéologie. Merci. Bien à vous

Répondre
maxens 10 mars 2023 - 12:04

plus qu’a espérer que la France ne fasse pas plus blanc que blanc, et que seule contre tous interdise sur son sol les véhicules thermiques comme prévu…avec les intégristes écolos, rien ne me surprendrait

Répondre
JR 11 mars 2023 - 10:08

Bonjour Maxens, certes, mais il y a des élections… les Français ont tendance à l’oublier. Plusieurs candidats dénoncent ouvertement cette ineptie. Merci. Bon WE

Répondre
JR 10 mars 2023 - 1:22

Bonjour Daniel, Carlos Autunes-Tavarès, lui, s’est démené et à toujours dénoncé cette ineptie technologique qui est la résultante d’une idéologie. Merci. Bien à vous

Répondre
Yves 10 mars 2023 - 9:07

Ah bon, il est donc possible de passer outre une directive Européenne …?

Répondre
JR 11 mars 2023 - 10:04

Bonjour Yves, et oui les Allemands, eux, ne sont pas des dindons, ils ont la cour suprême de Karlsruhe (Bundesverfassungsgericht) qui passe au dessus des crétineries de UVD. Leyen. Par ex, le compteur électrique dit intelligent (Linky chez nous) a été adopté par une directive Européenne, mais la cour de Karlsruhe jugeant la dépense inutile et ayant d’autres priorités a rejetée cette directive qui n’entraine que des dépenses. Cette cour permet à l’Allemagne de conserver une certaine souveraineté et de rejeter ce qui ne serait pas favorable à leur économie. Pas totalement idiot les Allemands, Macron et ses complices néo-religieux carbo-climatique feraient bien de s’en inspirer. Bien entendu, la France accourt à la moindre guignolerie de l’E.U. , pire, elle en ajoute en terme de norme ou de malus (50 000 €) par exemple. En d’autre terme, ils ne vont pas tuer leur fleuron industriel; L’automobile d’excellence. Merci. Bien à vous

Répondre
Dudufe 11 mars 2023 - 11:17

Je ne comprends pas que les pubs vues sur la télé. (trop nombreuses) sont à 80 % destinées à vanter des voitures (de tout types de carburant) dont le prix est généralement inabordable pour le commun des salariés. Cela me rappelle les pubs de la Mère Denis . On appelait cela la télé « lessive » maintenant c’est la télé « voitures ».

Répondre
JR 12 mars 2023 - 1:56

Bonjour Dudufe, même avec les publicités macrono-electriques, les subventions à outrance et les malus confiscatoires pour le thermique, cela ne se bouscule pas au portillon. Les Français restent lucides sur une technologie décidée par les politiques verdâtres et les traitres à la nation. Le bilan financier à la charge du contribuable est catastrophique. Merci. Bien à vous

Répondre
JR 12 mars 2023 - 7:50

Bonjour Duduffe, la France fera comme l’Allemagne, dès l’arrêt des subventions la motorisation macrono-électriques fera flop. https://climatetverite.net/2023/02/16/voitures-electriques-et-hybrides-les-ventes-chutent-en-allemagne-apres-larret-des-subventions/ .En fait, tout fera flop, car à 2 € le l de carburant, la majorité des Français sont assignés à résidence. Merci. Bien à vous

Répondre