Accueil » Avec le programme de Yannick Jadot, la Gauche a touché le fond

Avec le programme de Yannick Jadot, la Gauche a touché le fond

par François Turenne

Si des partis écologistes en Allemagne ou dans les pays nordiques ont pu arriver au pouvoir, il semble que ce ne soit pas encore possible pour les Verts français. Seraient-ils les plus bêtes du monde ?

Yannick Jadot tente, depuis de longs mois, d’entrer dans le costume présidentiel mais son programme, publié mercredi, ne l’y aide pas. Première observation, aucune des mesures avancées ne permet de créer de la richesse. Au contraire, elles ne sont qu’une longue liste de taxes. Par exemple, il propose de rétablir des impôts de production, d’instaurer un ISF climatique, de créer plus de tranches sur l’impôt sur le revenu et enfin de supprimer la flat tax sur les revenus du capital pour les imposer comme les revenus du travail. La plupart des économistes un tant soit peu sérieux ont démontré l’impact néfaste de ces mesures sur notre économie qui ne conduiraient qu’à l’appauvrissement généralisé de notre pays.

Sur le volet agricole, il y a de quoi s’inquiéter pour notre souveraineté alimentaire. Il souhaite développer massivement l’agriculture biologique, sortir de l’élevage industriel et arrêter l’utilisation d’engrais. Pourtant les exemples ne manquent pas de pays, qui ont mis en place ces mesures, à, l’instar du Sri Lanka, les conséquences ont été dramatiques.

Sur le volet énergétique, il persiste et signe sur le nucléaire. Il veut en sortir le plus rapidement possible et développer massivement les énergies renouvelables. Encore une fois, les exemples étrangers devraient nous alerter. En Allemagne où les énergies renouvelables représentent 40% du mix énergétique, ce sont les centrales à charbon et à gaz qui produisent le gros de l’électricité en hiver. Sur le volet transport, il fait honneur à son ancien employeur, Greenpeace, en promouvant l’interdiction des vols intérieurs lorsque les trajets en train sont inférieurs à 4 heures. Autant dire que c’est la fin programmée des vols intérieurs.

Enfin, et il s’agit de la partie du programme qui décrédibilise le plus la posture présidentielle de Yannick Jadot, il propose d’apaiser le monde par la diplomatie climatique ! Les mesures développées visent à utiliser l’urgence climatique pour parvenir à de nouveaux accords internationaux. Comment imaginer Vladimir Poutine ou Xi Jinping être sensibles à de tels arguments. Les relations internationales sont régies par des rapports de force. Yannick Jadot ne semble pas l’avoir compris.

You may also like

2 commentaires

Rémi 8 février 2022 - 11:12

Un même Destin en cours d’accomplissement :
« La Gauche, toute la Gauche se meurt…: Vive la Gauche réunie … !
Lucifer serein, tout feu tout flamme, l’attend en attisant les braises…

Répondre
Bastiat64 10 février 2022 - 3:59

Excellent ! Je m’empresse de transmettre cet article à mon entourage qui pourrait être tenté par le parti écologiste, au bout d’un moment il faut ouvrir les yeux… Merci !

Répondre

Laissez un commentaire