Accueil » Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies

Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies

par François Turenne

Au pays du technocrate roi, une incongruité persiste : alors que nous sommes en pleine crise sanitaire, pourquoi les supermarchés ne pouvaient-ils pas vendre des autotests ? Plusieurs raisons pouvaient l’expliquer comme la puissance des lobbys de pharmaciens, ils ont pignon sur rue au ministère de la Santé, ou serait-ce simplement une incapacité de l’Etat à faire confiance à des acteurs non médicaux et privés ? Le Gouvernement avait maladroitement justifié l’interdiction en arguant du caractère médical du dispositif. Ce qui n’a pas empêché nos voisins belges, danois ou autrichiens d’autoriser leurs ventes en supermarché.

Les décideurs publics ont finalement cédé devant l’ampleur de la vague du variant Omicron et la ruée vers les tests avant Noël. Le ministre de la Santé a autorisé par arrêté les supermarchés à vendre des autotests jusqu’au 31 janvier. Les acteurs du secteur ont d’ores et déjà annoncé leur volonté de les vendre à prix coûtant, soit 2 euros. Les pharmacies n’avaient pas eu la même attention : il fallait compter 6 euros pour les obtenir en officine. Difficile de justifier le monopole des pharmacies après cela. Mieux, lorsque l’immense majorité des pharmacies étaient en rupture de stock, les enseignes de distribution avaient de grands stocks qui ont permis à des milliers de personnes de pouvoir se tester avant la Saint Sylvestre à moindre frais. La concurrence est toujours préférable. Quant à la régulation étatique, elle apparaît totalement incohérente.

You may also like

8 commentaires

Bruno PASQUALINI 31 décembre 2021 - 7:10

Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies
Vous êtes-vous posé la question de pourquoi les grandes surfaces avaient déjà des stocks de tests alors que les pharmacies avaient des difficultés à s’approvisionner par les canaux sécurisés habituels ?
Le lobbying des grandes surfaces serait-il plus fort que celui des pharmaciens ?

Répondre
Phileas 31 décembre 2021 - 9:04

Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies
Pourquoi les supermarchés avaient-ils de grands stocks pendant que les pharmacies étaient en rupture ?
Peut être pas pour sauver le monde.

Répondre
Schmitt Laurent 31 décembre 2021 - 9:18

Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies
Sauf qu’en réalité, certaines grandes surfaces les vendent à 5,20 € pièce ! La loi du marché ?

Répondre
Dudufe 31 décembre 2021 - 11:53

Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies
Quelle que soit qui vend les autotest j’ai entendu sur une radio la démonstration faite par un pharmacien chevronné,pour aider une personne de cette radio à le réaliser.
C’est compliqué comme tout et sans l’aide de ce pharmacien la personne aurait échoué.
Il a même été signalé que près de la moitié des résultats de ce système serait des faux négatifs !

Répondre
Boukroufa 31 décembre 2021 - 1:04

Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies
bonne mesure le monopole c’est la rente

Répondre
Obeguyx 31 décembre 2021 - 1:16

Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies
Le test est une fumisterie. Elle vous donne à l’instant « T » un résultat, 1 heure plus tard vous pouvez être positif. Tous les médecins dignes de ce nom vous le diront. C’est comme l’attestation médicale de bonne santé obligatoire pour courir un marathon. Entre le moment où l’attestation est établie et le moment où la course se déroule, vous pouvez très bien ne plus être apte à participer. Je le dis et je le répète sans cesse : « Ce que nous voulons ce sont des SOLUTIONS et non pas des REGLEMENTATIONS ». Je rejoins les dires de quelques journalistes courageux : « nous sommes dirigés par des fous ! ».

Répondre
Pierre Bouchet 31 décembre 2021 - 3:21

Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies
Et il y a aussi des faux positifs. Donc si vous avez un test positif, il faut renouveler par un PCR… et là, impossible d’en avoir par rendez-vous avant plusieurs jours, parfois plusieurs semaines… Pendant ce temps là, on peut contaminer tranquillement… sans le savoir. On a manque de tests au début, et de masques, maintenant on manque de vrais tests. Que c’est bien réagi face à l’épidémie !!!

Répondre
Henri Pautard 31 décembre 2021 - 4:58

Autotest : fin temporaire du monopole de vente des pharmacies
Pourquoi que les pharmacies ou les grandes surfaces ? pourquoi ne pas en trouver partout ? bureau de poste , tabac , journaux, mairies etc… si on est en guerre il faut se donner les moyens , mais encore faudrait il que l’approvisionnement soit assuré, or depuis le début de la crise ce gouvernement décide du jour au lendemain de faire des choses alors qu’il n’y a pas de stocks ! cf. les masques , le gel hydroalcoolique , les vaccins et tout a l’avenant .
Question : pourquoi les grandes surfaces ont des stocks et pas les ARS ?

Répondre

Laissez un commentaire