Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Alerte sur les poulets français : l’Etat pour tout régler ?

Alerte sur les poulets français : l’Etat pour tout régler ?

par
76 vues

Alors que la consommation de volailles a légèrement augmenté l’an dernier en France, cette progression risque de ne pas profiter aux éleveurs français. Manque de compétitivité, baisse du pouvoir d’achat, grippe aviaire, le sort semble s’acharner. L’obligation de transparence quant à l’origine de la viande, récemment imposée par décret, pourrait-elle résoudre tous les problèmes de la filière ?

La hausse de la consommation de volailles s’explique principalement par le niveau des importations. Les achats de viande de poulet provenant de l’UE ont augmenté de 10,2% entre 2021 et 2022. La Belgique et la Pologne sont les principaux fournisseurs. Souvent ces importations européennes cachent une provenance plus lointaine du fait du processus de réemballage. Elles profitent surtout au secteur de la restauration et des produits cuisinés qui bénéficie ainsi de volumes importants et de prix compétitifs.

La production française est, quant à elle, touchée par une baisse de production principalement due à un épisode de grippe aviaire dans les Pays-de-la-Loire et dans le Sud-Ouest. L’année 2022 devrait voir la production française de volailles chuter de 7% à 8%. Alors que 20% des poulets français sont élevés en plein air et que certains labels existent pour certifier leur qualité, il semble que cette qualité ne soit pas le moyen idéal pour garantir une hausse de la consommation des volailles françaises. En soixante ans, la part de poulet certifiés label rouge est restée stable à 15% du marché.

Depuis un décret publié en janvier, les restaurateurs doivent indiquer la provenance de leur viande. Cette intervention de l’Etat pour plus de transparence pourrait s’avérer bien futile dans un contexte d’inflation et de baisse du pouvoir d’achat. De toute façon, c’est au consommateur de choisir. Le président de l’interprofession des éleveurs de volailles de chair milite pour que la France diversifie ses modèles de production afin de ne pas voir s’effriter sa compétitivité. C’est ce qu’il faudrait faire.

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

Arlet 6 juillet 2022 - 9:57

Je n’achète que des blancs de poulets , portant la garantie Label Rouge , garantissent-t-ils la provenance française des poulets ?

Répondre

Laissez un commentaire