Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » L’imposture climatique ou la fausse écologie

L’imposture climatique ou la fausse écologie

par Nicolas Lecaussin

Le dernier livre de Claude Allègre, n’est pas seulement une charge contre les ayatollahs du réchauffement climatique, mais aussi une leçon de géophysique. A l’heure où les masques commencent à tomber, où les scandales concernant le monde des adeptes du réchauffement climatique s’accumulent, Claude Allègre donne le coup de grâce.

Son livre, construit sous forme d’entretiens avec le journaliste Dominique de Montvalon, reprend les arguments scientifiques et éthiques des « sceptiques » : on ne peut pas mesurer avec exactitude l’évolution du climat sur 50 ou 100 ans et l’homme n’est sûrement pas responsable des changements climatiques. On ne peut que se réjouir de voir que le livre de Vaclav Klaus et publié par l’IREF est cité par Claude Allègre : « En Europe, le seul chef d’Etat à avoir courageusement pris parti contre les thèses du GIEC – avec un livre très documenté à l’appui – est le président tchèque Vaclav Klaus ». Tonifiant.

You may also like

2 commentaires

Anonyme 6 mars 2010 - 7:09

Fin au bourrage de cr
A force d’entendre les media dire et r

Répondre
Anonyme 7 mars 2010 - 12:32

Fin du bourrage de cr
Effectivement nous qui sommes plus proche de la terre ne sommes pas dupes et que l’hypnose des extra m

Répondre

Laissez un commentaire