Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le programme de Valérie Pécresse est à compléter

Le programme de Valérie Pécresse est à compléter

par
141 vues

« Projet contre projet » a déclaré Bruno Le Maire. Il a sans doute raison. Le choix des Français en avril 2022 sera largement déterminé par leur opinion sur les projets des candidats, c’est-à-dire sur la crédibilité et la qualité de ces projets, et en particulier sur leur précision.

Dans ses projets, pour le contrôle de l’immigration, Valérie Pécresse a tenu compte de l’avis de son directeur de campagne, Patrick Stefanini, dont la compétence dans ce domaine n’est pas contestée. Dans son livre « Ces réalités qu’on nous cache » il proposait des mesures précises, que Valérie Pécresse a inscrites à son programme : quotas d’immigrés par métiers et par pays ; expulsion rapide des étrangers sortant de prison et des mineurs condamnés ; demandes d’asile déposées à l’étranger et, sinon, rétention des demandeurs dans des centres fermés ; pas de visas pour les citoyens de pays qui refusent de reprendre leurs compatriotes expulsés de France ; cinq ans de résidence pour l’octroi de prestations sociales ; AME réservée aux cas d’urgence et de contagion ; contrôle des « déclarations anticipées » de nationalité à 18 ans (ce qui réduirait sensiblement notre « droit du sol ») ; délais de jugement réduits à six mois (y compris pour tous les « délits quotidiens ») ; construction de 20.000 places de prison ; plafond de 30 % de logements sociaux par quartier.
Elle n’a pas repris certaines propositions de Patrick Stefanini : dénonciation des accords passés avec les pays du Maghreb, dont les ressortissants bénéficient d’avantages injustifiés ; réduction de nos aides aux pays qui refusent leurs citoyens expulsés de France ; contrôle des mariages célébrés à l’étranger ; impôt sur les transferts financiers à l’étranger ; examen de français pour l’octroi de l’asile et les naturalisations ; droit d’asile limité à la résidence dans une seule commune.

Mais elle a ajouté trois mesures importantes : le crime d’« intelligence avec l’ennemi » pour ceux qui consultent régulièrement des sites djihadistes ; des peines plus fortes pour les condamnés des 62 « zones de reconquête républicaine » (les zones de non-droit) ; le paiement par les condamnés du coût des jours de prison.

En matière économique, certains de ses projets sont précis : augmentation des salaires nets de 10 % par réduction des cotisations sociales salariales (jusqu’à un salaire net de 3.000 € par mois) ; allocations familiales de 900 € par an à partir du premier enfant ; exemption fiscale tous les six ans pour les dons familiaux de moins de 100.000 €.

D’autres projets mériteraient d’être précisés : dégressivité des allocations-chômage après six mois (de combien ?) ; retraite à 65 ans (dans quels délais ?) ; baisse de 200.000 des effectifs de fonctionnaires (dans quels délais et quelles administrations ?) ; baisse des dépenses publiques annuelles de 45 milliards (idem) ; privatisations de 15 milliards (lesquelles ? dans quels délais ?) ; « fin des 35 heures » (suppression de la durée légale de 35 heures ? Quid des fonctionnaires ?) ; « baisses des impôts » (lesquels ? de combien ?) ; « comité de la hâche » de la simplification administrative (composition ? délais ? instructions ?). Sa « taxe carbone », impossible à définir précisément, est heureusement des plus vagues.

La campagne électorale ne fait que commencer.

Il est normal qu’à ce stade toutes les précisions n’aient pas été données. Elles sont donc à venir.

Vous pouvez aussi aimer

7 commentaires

Laurent 7 décembre 2021 - 6:17

Le programme de Valérie Pécresse est à compléter
Est-ce que le choix des Français peut encore être libre ? comme pour les élections précédentes les médias ont fait leur choix et font tout pour discréditer les candidats les plus intéressants pour que une fois de plus il ne reste que Macron et Le Pen. Cette République devient une véritable poubelle mais peut-être aussi une dictature naissante. A regarder quelque peu les expressions st le langage du premier Ministre hier soir je le voyais avec une petite moustaches tellement son expression était haineuse envers ceux auxquels il s’dressait. Et quand même au petit matin on se réveille en pleine forme cela ne dure qu’un instant, immédiatement de nouvelles contraintes ou taxes vous prennent à la gorge. Un jour elles viennent de l’Etat le lendemain des collectivités locales et parfois des deux à la fois et la journée se passe pour certains dans le dépit pour d’autres dans la révolte mais dans les deux cas cela se ressent dans l’activité journalière.
La République à le don de tuer dans tout espoir pour la population en-dehors des assistés et des migrants que cette République continue à engraisser pour abaisser et détruire encore et toujours tout plaisir de la vie avec la bonne complaisance de la grande majorité des médias plus proche d’une idéologie collaboratrice que de leur vrai métier. Comme espérer voir tout cela finir autrement que dans un conflit dur et sans limites.

Répondre
accenteur 7 décembre 2021 - 7:39

Le programme de Valérie Pécresse est à compléter
Il manque un projet qui ne coûte rien : La suppression de la distinction cotisation salariale / cotisation patronale avec ajustement du salaire brut en conséquence.

Répondre
ORILOU 7 décembre 2021 - 9:19

Le programme de Valérie Pécresse est à compléter
35 heures : QUID DES FONCTIONNAIRES ???
Encore faudrait-il déjà qu’ils fassent les 35 heures.
A propos de la réduction de leur nombre : réduire la bureaucratie et le nombre de personnes payées pour la cultiver devrait être possible DANS TOUS LES DOMAINES Y COMPRIS CELUI DE LA SANTE. Cela laisserait place à des recrutements plus utiles. Entre autres exemples, les Agences Régionales de Santé et autres « strates » d’organismes qui se chevauchent voire font doublon.
Sans compter les services régionaux, départementaux, communaux, etc. dont la pertinence pose question.

Répondre
Obeguyx 7 décembre 2021 - 9:42

Le programme de Valérie Pécresse est à compléter
Pécresse : Franc-maçon, adepte de la secte « Bilderberg », démissionnaire des LR. La voilà qui va représenter la droite. Pécresse est le pendant de Macron. Si l’un échoue, l’autre prendra le relai. Même combat. D’un seul coup, la voilà au plus haut dans les sondages. Qui sont les propriétaires des instituts de sondages ? La bande à « Bilderberg » !!!. Gageons aussi, que les fonds pour la campagne vont « dégueuler » au parti. Macron n’a-t-il pas bénéficié de la même manne ? Chut, on veille sur vous…

Répondre
JR 7 décembre 2021 - 9:51

Le programme de Valérie Pécresse est à compléter
Bonjour, Valérie Pécresse n’arrive pas à se départir de son idée fixe sur la molécule de Carbone présente à seulement 0,04 % dans notre atmosphère. Cette molécule constituée d’1 atome de Carbone et de 2 atomes d’Oxygène est indispensable et irremplaçable à la vie sur terre, comme tout le monde le sait depuis le CM2. Voici ce qu’elle dit dans un JDD de la semaine dernière, à l’occasion de son déplacement à Saint Jean de Vesubie :
«…Le défi climatique est aussi un fil rouge de mon programme,….et je veux mettre l’urgence climatique au cœur de mon projet. ». Madame Pécresse a un problème avec les éléments naturels, elle fait l’apologie du catastrophisme climatique chère aux éscrolo-gauchistes les plus radicaux. Madame Pécresse, non pas vous ! Sa position est rédhibitoire pour la crédibilité de la suite de sa campagne. Nous ne soutiendrons pas une candidate religio-carbono-réchauffiste qui défend des thèses ineptes, régressistes et anti-scientifiques. Merci. Bien à vous

Répondre
ambelouis 8 décembre 2021 - 12:04

Le programme de Valérie Pécresse est à compléter
Guerre de positions internes, aux télescopages multiples avec leurs conflits d’intérêts entre autres, chez les RI qui n’ont qu’une valeur et une conviction faciale aujourd’hui…
En première ligne de front, entre monsieur CIOTTI et Madame PECRESSE les divisions profondes énoncées sont patentes, aussi doivent ils trouver ensemble des compromis de situations stratégiques pour faire front commun en abordant unis, dans leurs apparences de l’extrême droite au centre droit, les élections…
il y a un véritable potentiel de 55% des voix…qui appel un front commun : TOUT SAUF MACRON.
Il faut convaincre en faisant oublier des campagnes électorales antérieures du temps de l’UDR…RPR entre autres….
La liste exhaustive que vous exposée quant aux flous actuels, me parait parfaitement fondée, mais il s’agira de promesses et elles n’engagent que ceux qui les « distillent » …
Que d’excuses circonstancielles viendront empêcher la réalisation de promesses, mais le candidat n’est plus candidat, mais Président pour 5 ans… Nous connaissons parfaitement ces situations aussi nous n’avons aucune illusion aujourd’hui pour demain…
Alors, je répète ma position : Quel que soit le programme qui ne sera pas tenu, quel est le candidat le moins « maquilleur » qui mettra Monsieur Macron…. Dehors… !
Il est là l’enjeu.
De plus, Monsieur STEFANINI est le major d’homme avec son caractère et ses expériences, mais il y a les « partenaires » d’influences du type FRANC MACON, et les  »IZNOGOODS »…. Faux culs et visqueux, surtout « francs, comme des ânes qui reculent » ,…et je citerai en première ligne Monsieur BRICE HORTEFEUX……(Malgré les enjeux , la seule présence de cet « individu » m’oblige a voter pour la liste ANIMAL, elle est plus propre.)
Tel est mon point de vue aujourd’hui…. Sans grande illusion….

Répondre
JR 8 décembre 2021 - 7:53

Le programme de Valérie Pécresse est à compléter
@Ambelouis
Bonjour, il est certain que la notion de trahison permanente et de politique à géométrie variable des LR ou assimilés laissent planer un énorme doute sur le positionnement des électeurs LR. Beaucoup d’électeurs LR jurent que cette fois, l’on ne les y reprendra plus car il craignent une accointance Macron-Pécresse. Après le coup porté à François Fillion, cela ne me surprendrait pas. Merci.

Répondre

Laissez un commentaire