Accueil » La Chine impose une réglementation sur les emballages excessifs : derrière l’écologie, le protectionnisme

La Chine impose une réglementation sur les emballages excessifs : derrière l’écologie, le protectionnisme

par Aymeric Belaud

En Chine, le Ministère de l’Industrie et des Technologies de l’Information a publié des amendements à la règlementation GB 23350 relative aux « Exigences de limitation sur l’emballage excessif » pour les produits alimentaires et cosmétiques. Ces nouvelles exigences qui entreront en vigueur le 1er septembre 2023 ont, en apparence, un but écologique. Mais en réalité, c’est bien une volonté protectionniste qui est le réel motif de ces nouvelles réglementations. C’est la poursuite de la « bataille » entre l’Etat communiste chinois et les alcools étrangers.

En France, le secteur du cognac sera impacté par cette mesure. Selon une note interne du BNIC (Bureau national interprofessionnel du cognac), trois critères seront utilisés par la Chine pour mesurer l’emballage excessif : l’espace entre les couches (ratio d’espacement), le coût d’emballage et le nombre de couches. Pour vous donner une idée, voici deux formules que devront respecter les emballages utilisés en Chine :

– Le ratio d’espacement [[X est le ratio d’espacement (en %) ; Vₙ est le volume de l’emballage de vente du produit (en mm3) ; V0 est le volume du contenu (en mm3) ; k est le coefficient d’espacement nécessaire du produit Pour un produit au contenu net supérieur à 50ml, le ratio d’espacement X ne doit pas dépasser 30%.]] :
cognac_chine.png

– Le ratio du coût d’emballage [[Y est le ratio du coût d’emballage (en %), c’est le coût total de tous les emballages, toutes couches comprises (en Yuan – RMB) ; P est le prix du produit selon le contrat de vente ou le prix normal de marché (en Yuan – RMB). La réglementation sur le coût d’emballage, article 4.3., est la suivante : « L’organisation en charge de la production doit prendre des mesures pour contrôler le coût de tous les emballages, à l’exception de ceux en contact direct avec les contenus, afin de ne pas dépasser un seuil de 20% du prix de vente des produits. »]] :
cognac_chine_2.png

Une nouvelle complexité supplémentaire pour les maisons de Cognac – et plus largement pour tous les entreprises qui exportent vers la Chine – qui devront adapter tous leurs emballages à ces calculs.

Derrière des politiques écologistes de façade, la Chine continue sa politique protectionniste. Mais gageons que le secteur du Cognac, comme il l’a fait par le passé, s’adaptera et continuera son bras de fer avec les instances chinoises, sans l’aide de l’Etat français.

cognac_chine.pngcognac_chine_2.png

You may also like

3 commentaires

Tibus54 8 décembre 2021 - 6:48

La Chine impose une réglementation sur les emballages excessifs : derrière l’écologie, le protectionnisme
Grosse ficelle vieille comme le monde.
L’Allemagne a adopté le verre consigné pour la bière afin de freiner les importations de bière hollandaise ou belge.

Répondre
JR 8 décembre 2021 - 7:23

La Chine impose une réglementation sur les emballages excessifs : derrière l’écologie, le protectionnisme
Bonjour, au moins eux, ils se protègent, à l’inverse de nous… Si seulement nos législateurs étaient disposés à défendre nos intérêts. Merci.

Répondre
Obeguyx 8 décembre 2021 - 10:56

La Chine impose une réglementation sur les emballages excessifs : derrière l’écologie, le protectionnisme
Nos législateurs ? Un mot bien noble pour une (grande) armée d’incompétents que l’on va s’empresser de réélire !!!

Répondre

Laissez un commentaire