Accueil » Alerte à l’épargne des ménages… mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

Alerte à l’épargne des ménages… mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

par IREF

Interview avec Jean-Philippe Delsol sur Atlantico (1er juin) à propos de l’épargne des Français. Lire.

Les foyers épargnent lorsqu’ils sont inquiets et qu’ils ont les moyens de mettre de l’argent de coté. Le virus et le confinement ont semé l’inquiétude. Je dirai même que le gouvernement a tout fait, ne serait-ce que pour masquer son impréparation et tenter de protéger sa responsabilité, pour propager la peur en érigeant des règles draconiennes de protection. La presse l’a aidé ensuite à exacerber et diffuser cette inquiétude qui faisait vendre de l’audience. Parallèlement, beaucoup de Français ont finalement bénéficier de ressources plus importantes qu’à l’habitude puisque qu’un salarié en chômage technique recevait 84% de son net habituel mais avait moins de dépenses : pas de transport, pas de garde d’enfant, pas de sortie (café, cinéma…). De ce fait l’épargne possible a été constituée par peur de l’avenir.

You may also like

Laissez un commentaire