Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et (...)

Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

dimanche 5 septembre 2021, par Aymeric Belaud

Nouvelle proposition démagogique ou contamination à l’écologisme forcené ? Emmanuel Macron, Président de la République en campagne, s’est fendu du tweet suivant :

Faut-il rappeler à Monsieur Macron que « pesticides » est un marronnier écologiste qui ne veut rien dire, et que les produits phytosanitaires, si l’on veut parler correctement, sont indispensables même pour l’agriculture biologique ! Cette dernière utilise, entre autres, du cuivre et du souffre.

Une sortie de l’utilisation des produits phytosanitaires entrainerait une mort certaine de l’agriculture. L’exemple parfait est celui des betteraves sucrières et de l’interdiction des néonicotinoïdes qui a provoqué pour la récolte 2020 au moins 40% de pertes de rendements et jusqu’à 50% dans les champs les plus touchés.
Heureusement, le gouvernement est revenu sur cette interdiction. Une sortie du glyphosate, sans solution alternative viable, pourrait entrainer une baisse des rendements de 40 % !

La seule solution pour réduire l’usage de produits phytosanitaires serait l’autorisation des OGM sur notre sol. Mais il semblerait que M.Macron soit là encore bien silencieux sur cette question ; les services de l’Etat faisant même de la désinformation à ce sujet !

Nos agriculteurs n’ont pas besoin d’être accompagné par l’Etat, qui a sabordé la souveraineté alimentaire de la France. Au contraire, il faut à l’agriculture française une plus grande liberté vis-à-vis de l’administration et de ses normes étouffantes. Ce qui doit accompagner les agriculteurs n’est pas l’Etat, mais l’innovation technologique.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Emmanuel-Macron-veut-accelerer-la-mort-de-l-agriculture-francaise-et-europeenne

Vos commentaires

  • Le 6 septembre à 04:43, par Laurent En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    La destruction systématique est la marque de fabrique de Macron et ce depuis qu’il est entré en politique. Que de mal il a déjà fait à la société Française qui doit pour le remercier lui accorder une "grosse" rente à vie ! Tant que les politiques et la haute fonction publique ne sera pas responsabilisée sur leurs bien personnels la destruction de la société va continuer et leurs portes feuilles s’épaissir.

  • Le 6 septembre à 06:47, par VIGNELLO En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    La pollution n’est pas que dans les près mais surtout au ministère de l’agriculture qui emploie 40000 fonctionnaires pour leur culture personnelle !!!

  • Le 6 septembre à 08:30, par Obeguyx En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    La pollution est dans la tête de ceux qui nous gouvernent. Si on applique les mesures proposées aux agriculteurs, alors il faut supprimer tous nos gouvernants. Après avoir perdu notre indépendance alimentaire, il va falloir se décider à leur faire perdre la "tête". C’est dur à dire, mais ils ne doivent pas y "couper". FRANCE réveille-toi !!!

  • Le 6 septembre à 08:47, par zelectron En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    Jadis on disait "malade mental", aujourd’hui "multi-névrosé, le petit poudré n’en manque pas une.
    Tout est fait pour cacher l’activité des mosquées et l’arrivée massive de migrants, mais à part ça tout va très bien Madame . . .

  • Le 6 septembre à 11:05, par PICOT En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    Macron a été mis là (élection truquée) pour démolir la France et les Français. A partir de là on comprend beaucoup de choses.

  • Le 6 septembre à 12:34, par Mesnil En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    Le problème est que Macron ainsi que son gouvernement disent tout et son contraire et surtout ne font pas ce qu’ils disent. On est donc dans la posture permanente qui varie selon les tendances politico-médiatiques ou sociétales du moment.
    Pour le reste, oui une agriculture plus raisonnée est complètement possible. Je suis né à la campagne dans une famille de grands propriétaires terriens et nous n’utilisions pour ainsi dire jamais de produits qualifiés de "phytosanitaires" (pour ne pas les appeler "poisons chimiques). Eh bien, nos récoltes étaient bonnes. Or ça, c’était l’agriculture conventionnelle. Depuis un certain temps, les journalistes et une partie du milieu agricole appellent ABUSIVEMENT l’agriculture chimique datant des années 1960 (pour l’utilisation massive des produits toxiques) l’agriculture conventionnelle comme s’il s’agissait de l’agriculture ancestrale. C’est quand même un peu fort !!! Et bien sûr, ils veulent faire passer l’agriculture biologique comme une agriculture récente qui saperait les fondements mêmes de l’activité agricole. C’est vraiment le monde à l’ENVERS puisque c’est l’inverse qui se passe. Mais, on voit bien qui est derrière toute cette manigance.
    Tout cela n’empêche pas Macron d’être un hâbleur très professionnel, un Janus qui dit rouge un jour puis noir le lendemain et pour finir blanc, en demandant à tout un chacun de le croire sur parole.
    S’il y a bien un capitaine de pédalo, c’est lui, Emmanuel Macron.

  • Le 6 septembre à 13:21, par robert vanzeebroeck En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    bravo pour votre mise au point : en effet il faut parler de produits phytosanitaires et non de pesticides (terme anglais désignant les produits de lutte contre les ravageurs = pest). Mais ça fait tellement mieux d’évoquer insidieusement la peste, même si cela n’a rien à voir

  • Le 6 septembre à 15:37, par Gabriel Vidalenc En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    C’est toujours la même imbécilité ou le même manque de courage que ce que l’on nous dit sur l’énergie decarbonnée : surtout pas de nucléaire, mais des moulins à vent et du solaire

  • Le 7 septembre à 07:39, par Aymeric Belaud En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    Réponse collective

    Bonjour à tous et merci pour vos commentaires et votre soutien qui nous est précieux.

    Oui, l’action irréfléchie de nos dirigeants peut entrainer des catastrophes aussi bien économiques qu’humaines. Il serait temps que nos responsables politiques laissent le marché faire son œuvre et surtout, qu’ils fassent confiance à ceux qui maitrisent le sujet, à savoir les agriculteurs, les ingénieurs agronomes et les entreprises agro-alimentaires.

    Ils doivent également permettre l’innovation aussi bien technologique que biovégétale, en libérant l’agriculture des normes abusives et des réglementations arbitraires.

  • Le 12 septembre à 07:13, par maxens En réponse à : Emmanuel Macron veut accélérer la mort de l’agriculture française et européenne

    Si on interdit en France, il faut interdire toute importation en provenance de pays qui les utiliseraient encore. Au nom de l’égalité, parce que si l’objectif est de protéger la planète, il faut le faire partout, si l’objectif est de protéger les consommateurs, pourquoi leur donner à manger des produits importés qui on reçus des produits interdit en France ? Monsieur Macron est il prêt à embaucher les contrôleurs nécessaires pour faire respecter cela ? Est il prêt à rompre plusieurs dizaine de traité commerciaux ? Est il prêt à accepter la hausse des prix qui va en découler, voir certaines pénuries ?? Ou encore une fois va t il sacrifier les seuls agriculteurs français ou européens de façon démagogique ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière