Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Arte fait de la manipulation sur le glyphosate

Arte fait de la manipulation sur le glyphosate

mardi 13 avril 2021, par Aymeric Belaud

Le service public audiovisuel franco-allemand pris en flagrant délit de fake news et de complotisme. Dans un reportage consacré au gluten, une séquence à charge s’attarde sur le glyphosate.

Le documentaire fait croire que le glyphosate provoque de nombreuses maladies comme le diabète, des cancers voire même l’autisme, copiant l’argumentaire des complotistes anti-vaccins. La preuve ? Une simple courbe montrant une hasardeuse corrélation entre la consommation de glyphosate par les agriculteurs américains et le nombre de cas d’autisme.

Il est important de préciser ici qu’il n’a jamais été scientifiquement démontré que le glyphosate soit dangereux pour l’Homme, ni pour l’environnement.

Ce procédé est fallacieux, mais il se retourne contre ses auteurs. On pourrait prouver par une autre comparaison que c’est l’agriculture biologique qui cause l’autisme. Une corrélation tout aussi hasardeuse que la première, mais qui bizarrement n’est pas montré dans ce documentaire à charge.

Cette désinformation, qui relève d’un agribashing militant, est très grave. Même si la manipulation est grossière – comme l’histoire des « pisseurs » de glyphosate relayée dans tous les médias qui s’est en réalité révélée totalement bidon – le mal est déjà fait. Le lobbysme du bio, par sa propagande, fait du mal à la science et à l’agriculture.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Arte-fait-de-la-manipulation-sur-le-glyphosate

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière