Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail

par Alain Mathieu

Laurent Wauquiez s’est exprimé à plusieurs reprises ces derniers jours devant des publics divers, plus ou moins restreints. Notre administrateur Alain Mathieu a eu la chance de l’entendre et nous livre ci-après sa synthèse de ses propos

Par manque de personnel, la moitié des stations de sports d’hiver françaises ne pourront rouvrir cet hiver toutes leurs remontées mécaniques et tous leurs hôtels, Airbus ne pourra mettre ses cadences de fabrication au niveau nécessaire pour répondre à la demande, Biomérieux ne pourra pas réaliser de nombreux projets de recherches.

La priorité est à la baisse des dépenses publiques, qui permettra une baisse des charges sociales

Pourquoi ? Parce que les Français ont perdu le sens du travail. Au niveau du SMIC, un chômeur ne gagne que 50 à 75 euros de plus par mois en reprenant un travail (avec des coûts supplémentaires de transport et autres). Un salarié français gagne deux fois moins qu’un Suisse, pour un coût identique pour l’employeur. Le chômage partiel a habitué les Français à être payés sans travailler. La dégressivité dans le temps des indemnités-chômage a été supprimée. L’intérimaire n’a pas intérêt à prendre un CDI. Le RSA fait partie du cancer de l’assistanat que j’ai dénoncé. Les Français travaillent en moyenne 100 heures de moins par an que les Allemands, ce qui explique notre déficit commercial et notre endettement.

Le travail doit payer. Pour y arriver, la priorité est à la baisse des dépenses publiques, qui permettra une baisse des charges sociales, rapprochant le salaire net du salaire brut et réduisant pour l’employeur le coût du travail. Elle rendra aussi nos entreprises plus compétitives par baisse de leurs impôts. C’est faisable. J’ai baissé de 15 % les dépenses de la région Auvergne-Rhône-Alpes, notamment en simplifiant les procédures.

Il faudra libérer le temps de travail par des accords d’entreprise. Il faudra élever l’âge de départ à la retraite. Il faudra mieux contrôler la recherche d’emplois par les chômeurs : en Allemagne un million de contrôles par an, en France quelques milliers. Le sens du travail devra être cultivé dès l’enfance. L’école devra récompenser les plus travailleurs : avant le Bac il n’y a en France aucune bourse pour les enfants d’âge scolaire.

L’écologie est devenue une idéologie d’extrême gauche

Il faudra supprimer certains blocages, notamment par les juges. Il n’est pas normal que le Conseil d’Etat bloque l’application d’un accord sur l’indemnisation du chômage. Il faudra aussi supprimer les blocages causés par les « autorités indépendantes », en limitant leurs pouvoirs. Il faudra retrouver à tous les niveaux le sens de la responsabilité : pas de droits sans devoirs. Comme aux Pays-Bas les cotisations d’assurance-maladie pourraient être réduites pour ceux qui dépensent peu en remboursements de soins. Comme en Suisse, une partie des indemnités-maladie pourrait être à la charge de l’employeur, et une autre à la charge des collectivités locales.

Ce qu’a fait Schröder pour sauver l’Allemagne, qui était dans une situation pire que la nôtre actuellement, nous pouvons le faire.

En réponse à des questions :
– Pour limiter les dépenses locales, il faudra fusionner les régions et départements (la fusion de nos deux régions Auvergne et Rhône-Alpes a permis des économies) et donner aux intercommunalités une partie des pouvoirs des maires, qui auraient les mêmes pouvoirs que les maires d’arrondissements à Paris.

– L’écologie est devenue une idéologie d’extrême gauche. A Lyon, elle bloque la création d’entreprise et la construction de logements, elle interdit la venue d’étudiants étrangers. Par manque de sécurité, les magasins du centre de Lyon ferment à 17 heures. Elle ruine la compétitivité de nos entreprises en leur imposant des normes dont les Chinois se dispensent.

– J’espère que vous me croyez quand je vous dis qu’il n’y aura pas de blocage syndical, car les syndicats sont faibles.

– Le « moteur franco-allemand » est une expression française inconnue du reste de l’Europe, car la crédibilité d’un pays est liée à l’état de ses finances publiques. S’il mise pour les financer sur l’emprunt européen, c’est-à-dire sur la garantie de remboursement donnée par les autres pays européens, un pays n’a pas d’influence. De ce point de vue la France est passée en-dessous de l’Italie, de l’Espagne et de la Grèce. Schröder avait refusé la présidence de l’Europe tant que ses réformes n’étaient pas réalisées. Il faudrait décaler la Présidence française de l’Europe après la mise en place de réformes au second semestre 2022.

You may also like

11 commentaires

Laurent novembre 26, 2021 - 9:11

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
L’assistanat permanent si ce n’est l’Etat ce sont les collectivités locales. La culture de l’assistanat a se effets redondants, la perte du sens du travail. Mais il y a un autre facteur non négligeable qui sont les taxes. Dès lors que vous sortez une brouette de votre garage vous avez déjà un drone au-dessus de la tête qui recherche la faille pour vous taxer. Vous voulez créer une entreprise, il faut commencer à payer des taxes. Il ne se passe pas une journée sans entendre et ce par tous les médias existants et ceux à venir d’un manque de moyen, d’une perte de revenu, de nouvelles contraintes pécunières ou de nouvelles taxes. Le point le plus critique c’est que tout cela sans exception revient le même jour pour l’Etat et les différentes couches du mille feuille local.
Comment donner le goût au travail dans ces conditions ? Quand les taxes sont bien au-delà du taux de l’usure il est permis de s’attendre au pire. Hélas ces propos sont déjà largement dépassés puisque nous en somme au stade ou ceux qui n’ont jamais travaillé, d’autres de grand âge qui arrivent en France sans avoir jamais cotisé gagnent mieux leur vie et retraite que beaucoup de personnes qui ont toute leur vie payé cotisations même si le montant était peu élevé ou déclaré et payé taxes et charges durant leur longues années de labeur sans se plaindre de quoi que ce soit alors que les assistés eux n’en ont jamais assez.

Répondre
Laurent Motte novembre 26, 2021 - 9:11

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
Bonjour et merci pour ce beau compte rendu … qui donne un peu d’espoir !
M. Wauquiez fait du beau travail en région, dans la discrétion et sans effet de com, avec des idées simples et du courage politique.
Retroussons donc les manches et redressons la situation de notre beau pays, avec moins d’assistanat, moins de technocratie, moins de démagogie et plus de courage politique.

Répondre
Miton Alain novembre 26, 2021 - 10:06

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
Mr Macron se revele chaque jour un peu plus mauvais que la veille.
C’est un catastrophe pour le pays qui est dans un etat pire que jamais.
Et pendant ce temps la l’inflation poursuit son chemin. Elle etait de 4% il y a quelque temps. Combien aujourd’hui ? Qui va payer ??
Qui pourrait dire ou nous allons ?
Bon courage a tous
Alain Miton

Répondre
Lerouge novembre 26, 2021 - 11:02

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
Tout cela est très bien en nuançant peut-être sur les retraites où les travailleurs ayant une grande peinibilité ne peuvent décemment pas partir plus tard quand ils peuvent seulement partir à l’âge légal actuellement. Ne serait-il pas amplement temps d’organiser progressivement la transition vers un système obligatoire par capitalisation en assurance vie (beaucoup plus souple, indépendant, responsabilisant et créateur de richesse et de consommation) plutôt que par répartition pour les travailleurs de moins de 45-50 ans…

Quid de la santé et des déserts médicaux ? Pour sauver l’hôpital à faible coût, il faut repeupler nos villes et nos campagnes en libérant les entreprises médicales libérales (infirmiers et médecins) en libérant les honoraires pris ou non en charge par la Sécu pour les médecins et en majorant les honoraires +++ pour les kinés et infirmiers. Les libéraux s’installeront en masse et embaucheront des assistants administratifs non délocalisables pour se concentrer sur le soin ! Ça videra les Urgences de tout ce qui n’a rien à y faire… Pressé d’entendre l’avis des candidats à la candidature sur ce point très précis et très précieux pour 80% des électeurs concernés par les #DésertsMédicaux

Répondre
ambelouis novembre 26, 2021 - 11:33

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail ?
Pour ma part, en dans les faits, toute la communication syndicale et médiatique est concentrée sur des conflits, des grèves, des patrons qui quittent la France au nom de leurs profits personnels, des patrons voleurs…etc
De plus et c’est le plus préoccupant : Le monde politique n’offre aucune perspective « concrète » et mobilisatrice pour:
• Ceux qui « OSENT »….
• Ceux qui « mouillent leurs chemises »….
• Ceux qui entreprennent et qui entrainent…etc…
Nous sommes dans des discours politiques qui sont soumis à la méthode COUE, ce qui ne mobilise pas le citoyen vers le travail, celui que l’on adopte pour ‘’soi’’ et entreprendre chacun à son niveau…
En France : Le travail n’est plus une « Valeur » et encore moins une « Valeur Ajoutée » qui permet à chacun ‘’d’exister’’ tout simplement
Car ce monde politique, décérébré, gère et développe des structures qui encadrent toujours plus ceux qui veulent entreprendre, qui condamnent les entrepreneurs au travers des milles feuilles qui se télescopent et qui sont interprétés par des tribunaux syndiqués…et qui condamnent lourdement au nom d’un jugement syndiqué…. Ce qui a pour conséquences directe d’inculquer :
• LE TRAVAIL C’EST ÊTRE L’OTAGE SOUMIS D’UN MILLE FEUILLE POUR CEUX QUI ENTREPRENNENT… ET D’UN PATRON POUR LES SALARIES… Comment cette situation peut-elle mobIliser ?
Comment ne pas perdre le sens du travail dans ce contexte et ces conditions objectives ?
Pour ma part, en dans les faits, toute la communication syndicale et médiatique n’est concentrée sur des conflits, des grèves, des patrons qui quittent la France au nom de leurs profits personnels…etc….
• Comment pouvoir être entrainé vers le travail dans ce contexte délétère?
Le monde politique n’offre aucune perspective à :
• Ceux qui « OSENT »….
• Ceux qui « mouillent leurs chemises »….
• Ceux qui entreprennent et qui entrainent…etc…
…Car ce monde politique gère et développe des structures qui encadrent toujours plus, qui condamnent les entrepreneurs aux travers des milles feuilles qui se télescopent et qui sont interprétés par des tribunaux syndiqués… Ce qui a pour conséquences directe d’inculquer : LE TRAVAIL C’EST ÊTRE L’OTAGE SOUMIS D’UN PATRON….
De plus : LE TRAVAIL N’EST PLUS ENSEIGNE A L’ÉCOLE.de la république qui est devenu un « machin’’ du type mammouth ingouvernable, où le niveau est toujours plus bas en nivelant les niveaux pour ajuster les « élèves et les parents »
…L’INSTRUCTION PUBLIQUE EST MORTE et a ainsi entrainé la mort du concept : « travail » dans toutes ses richesses pour le développement de chacun…….
Ainsi je me sens culpabilisé dans cette France-là, d’avoir appris à mes enfants de se développer dans leurs vies grâce et avec la valeur :

Répondre
accenteur novembre 26, 2021 - 5:00

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
Il y a quelques années, avant l’instauration du prélèvement à la source, une statistique de l’INSEE indiquait que les entreprises Française reversaient 60% de leur chiffre d’affaire à l’état. Qu’en est il aujourd’hui ?

Répondre
Astérix novembre 27, 2021 - 9:01

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
Excellent commentaire de Laurent qui a parfaitement résumé la situation dramatique de notre Pays.

Répondre
Jean Maushart novembre 28, 2021 - 8:35

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
la solution passe par donner le pouvoir a ceux qui génèrent l’activité et les impôts et pas a ceux qui en vivent. Non – cumul fonctionnaire et élu !! Regardez les députés qui nous expliquent que nous sommes en crise, qu’il faut augmenter taxes, impôts ,charges et réduire els prestations, et qui en même temps (tiens, .. en même temps) augmentent leur enveloppe de frais et ne s’opposent pas aux salaires illégaux du conseil constitutionnel.!!!

Répondre
orilou novembre 28, 2021 - 8:38

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
Sans baisse des dépenses publiques, il ne sera pas possible de diminuer les impôts, taxes et charges qui plombent l’économie de notre pays. N’oublions pas que la diminution des impôts ne touche que celles et ceux (toujours moins nombreux) qui en payent.
Inciter au travail ne sera possible qu’en augmentant le différentiel entre assistanat et revenus du travail.
Cela passe effectivement par des augmentations de salaires mais aussi (voire surtout) par une diminution drastique des aides. Un guichet unique ne serait pas inutile pour faire le ménage dans ce bidule.

Répondre
Pierre Bouchet novembre 28, 2021 - 1:37

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
Beaucoup des déséquilibres sont nés lors du passage aux 35 heures, et à partir de là la perte du sens du travail. La France est le pays où l’on travaille le moins, après déduction des congés payés, des RTT, de la prise de fonctions en fin d’études, de prise précoce de retraite, etc. En outre, qui ne connaît pas des personnes qui disent ne pas vouloir travailler, car elles seraient perdantes par rapport à toutes les aides et allocations qu’elles touchent, et perdraient (au moins en partie) si elles travaillaient ? Notre femme de ménage, qui veut bien travailler pour envoyer ses économies au Brésil à sa famille, en connaît plusieurs, de même origine qu’elle !
Supprimer les 35 heures et les RTT, exiger au moins 40 années de travail pénible, 42 ou 45 ans pour les autres cas, pour accéder à une retraite pleine. Rétablir l’examen d’entrée en 6ème, et ne prendre en études « classiques » que les 2/3 des élèves les plus méritants, au niveau de la 3ème. Et aucune aide financière dès lors qu’on n’a pas travaillé un minimum de 3 années, quel que soit l’âge. On peut trouver bien d’autres idées…

Répondre
didier TSCHANN novembre 28, 2021 - 2:03

Pourquoi les Français ont perdu le sens du travail
Avec la myriade de ralentisseurs qui fleurissent, autant rester au chômage, ça évite de trop user la voiture..

Répondre

Laissez un commentaire