Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5222

par ,

Les baisses d’impôts augmentent bien les recettes fiscales

La nouvelle est passée inaperçue. Aux Etats-Unis, les recettes fiscales fédérales ont été de 171 milliards de dollars en février, selon le Congressional Budget Office (Bureau du budget du Congrès). C’est 10 % de plus que les recettes encaissées au mois de février 2018.

Les recettes fiscales provenant de l’activité économique et de la hausse des revenus ont compensé la réduction des taux d’imposition après la réforme fiscale adoptée par Trump en 2017. La hausse des revenus en février a même été de 7,3% par rapport au même mois de l’année précédente. Le déficit a diminué de 12 milliards de dollars au cours du mois de février. Laffer a une nouvelle fois raison.

L’administration Trump a aussi proposé de nouvelles baisses des dépenses dans le budget qu’il vient d’annoncer et qui sera de 4 700 Mds de dollars. Plus de 2 700 Mds de baisses dans le budget sont prévues pour les 10 prochaines années surtout en ce qui concerne les dépenses sociales. Néanmoins, le budget doit être approuvé par le Congrès et, contrairement à ce qui se passe en France où le Parlement fait de la figuration, les élus américains ont de vrais pouvoirs de contrôle ; il y a donc très peu de chances que ce budget soit accepté tel quel par la Chambre des représentants dominée par les Démocrates. En revanche, les Démocrates ne peuvent plus s’opposer aux baisses d’impôts, dont l’impact sur l’économie est indiscutable. Nos décideurs politiques (et les fonctionnaires de Bercy) devraient s’en inspirer.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Monsieur Bruno Le Maire, ce n’est pas le capitalisme qui doit changer, c’est votre politique !

La révolte fiscale
de Victor Fouquet et Jean-Baptiste Noé


Quand la France était un paradis fiscal
au même titre que la Suisse

Racket de l’impôt écologique caché ?



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

Le bon sens !

le 24 mars, 18:21 par Astérix

Merci de votre article. Les français, en grande majorité, ne comprennent pas cette évidence qui pourtant sauverait notre Pays d'une catastrophe annoncée !

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies