Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Articles > L’origine de la Covid, le vaccin, Trump et Facebook

L’origine de la Covid, le vaccin, Trump et Facebook

mardi 8 juin 2021, par Nicolas Lecaussin

La plateforme sociale Facebook vient de prolonger l’interdiction du compte de l’ancien président Trump jusqu’au 7 janvier 2023. Elle a même précisé que ses « censeurs » feront ainsi beaucoup plus attention aux messages des politiques ou à caractère politique. Pour elle, Trump serait un « risque pour la sécurité publique ». C’est une décision grave, qui l’éloigne de son rôle de diffuseur libre et gratuit de contenus. Elle pourrait en pâtir, et pas seulement pour son image. La date du 7 janvier 2023 correspond au début du nouveau Congrès américain après les élections de mi-mandat et si les Républicains remportent la majorité, il est certain qu’ils saisiront l’occasion pour prendre leur revanche sur Facebook.

Trump banni au moment même où l’on comprend qu’il avait raison sur les origines du Covid et le vaccin

Facebook répudie Trump. Dans le même temps, Facebook fait disparaître son avertissement concernant le « consensus scientifique » sur les origines du Covid. Rappelez-vous. C’était fin mars 2020 et le président Trump avait émis l’hypothèse d’un virus échappé du laboratoire chinois de Wuhan. Immédiatement, les journalistes et autres correspondants, fidèles à l’esprit moutonnier qui les guide, ont réagi en ricanant, ils ont même accusé Trump de racisme antichinois. Facebook a tout de suite lancé une alerte qui apparaissait à chaque fois qu’un commentaire faisait allusion à ces origines du Covid. Aujourd’hui, le « consensus scientifique » se fait bel et bien sur… la fuite du laboratoire lors de manipulation des chercheurs chinois.

On vient d’apprendre aussi, dans la correspondance mail du Dr Fauci, qu’il avait reçu, dès le 31 janvier 2020, un message de la part d’un grand virologue Kristian Andersen qui, avec son équipe, en décodant le génome du SRAS-CoV-2, avait remarqué qu’il y avait des « caractéristiques inhabituelles » dans le virus qui ne pouvaient être que « fabriquées » par l’homme.

Facebook et les journalistes ont la mémoire courte. Plus de deux milliards de personnes ont déjà été vaccinées à ce jour. C’est énorme, un véritable exploit scientifique et médical. Accompli en grande partie grâce à Trump qui avait réuni, début avril 2020, plusieurs laboratoires dans son bureau de la Maison Blanche pour fixer une feuille de route avec plusieurs pistes de recherche. Il avait dit que le vaccin allait être prêt à la fin de l’année. Que de moqueries dans les médias, et de la part des politiques, comme Biden et Macron ! Pourtant c’est ce qui s’est passé. Le vaccin était là.

Facebook va-t-il maintenant interdire le Docteur Fauci pour avoir rejeté l’hypothèse d’un virus échappé du laboratoire ? Ou Biden pour avoir moqué la possibilité d’avoir un vaccin contre le virus avant la fin de l’année 2020 ?

Facebook censure et les dictateurs se frottent les mains

Contrôler, censurer, interdire… ce n’est pas le rôle de Facebook qui se tire tout simplement une balle dans le pied. De plateforme libre, il devient organisme autoritaire qui impose une ligne de conduite à ses membres et ses lecteurs. Les dictateurs se frottent les mains : si même Facebook le fait, pourquoi pas nous ? L’escalade pourrait continuer. Tous pourtant ne l’admettent pas. L’Etat de Floride a adopté le mois dernier un projet de loi interdisant la censure dans les médias sociaux des candidats politiques. Les élections ne doivent pas être influencées par les réseaux. Les réseaux doivent respecter certaines règles, oui. Mais tout le monde a le droit de s’exprimer.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/article/L-origine-de-la-Covid-le-vaccin-Trump-et-Facebook

Vos commentaires

  • Le 9 juin à 06:31, par VENON En réponse à : L’origine de la Covid, le vaccin, Trump et Facebook

    Combien votre article dit vrais.

  • Le 9 juin à 06:34, par Philippe En réponse à : Boycot de Facebook

    Bravo pour cet article, depuis le début le simple bon sens militait pour la thèse de la fuite du laboratoire situé à quelques kilomètres du marché incriminé, qui travaillait précisément dur ce genre de virus, était réputé pour une securite aléatoire et dont les chercheurs français avaient été chassés ( ces cherchers sont d’ailleurs bien silencieux ). L’unanimité médiatique étant en elle même suspecte. Je propose que le plus grand nombre boycotte Facebook pour cette intrusion inadmissible dans un débat à la fois scientifique et politique .

  • Le 9 juin à 07:12, par Mesnil En réponse à : L’origine de la Covid, le vaccin, Trump et Facebook

    Comme beaucoup, j’ai pensé au tout début que la possibilité d’une contamination telle que présentée était plausible. Ce qui m’étonna plus, c’est quand ils sont passés du pangolin à la chauve-souris. En effet, ces marchés existent de longue date en Chine et jamais une telle contamination n’avait eu lieu. Donc, pourquoi tout d’un coup, cela serait -il arrivé et seulement là ? Ensuite, l’histoire du labo P4 et l’interdiction faite à l’équipe Française. Plus troublant était l’histoire de ce médecin chinois obligé de s’excuser en public mais qui est mort de la Covid. Ensuite, celle des 3 scientifiques qui ont disparu de la circulation. L’embrouillaminis des explications du pouvoir, l’interdiction opposée à toute demande d’examen sur place des conditions de contamination, etc. Assez rapidement, il est devenu évident mais encore non prouvé que ce virus provenait d’un laboratoire. Puis, ses nombreuses variantes qui se succèdent trop rapidement semblent suspectes. Or quand on sait que ces laboratoires sont souvent dédiés à l’étude de virus en vue d’une guerre bactériologique et que l’équipe française (pourtant primordiale dans la réalisation de ce labo) en a été exclue dès la fin des travaux, cela est bien le signe que dans l’esprit du gouvernement chinois, la finalité du labo n’était pas la seule étude des virus et la réponse médicale à y apporter.

  • Le 9 juin à 09:53, par Desroziers En réponse à : L’origine de la Covid, le vaccin, Trump et Facebook

    Vous allez un peu vite en besogne... A ce jour aucun élément ne permet de connaître l’origine du Sars cov 2.Toutes les hypothèses restent à vérifier. Vous feriez bien de vous référer à ce sujet, aux prudents propos du docteur Suisse mains propres " inventeur du gel hydro alcoolique.

  • Le 9 juin à 09:54, par Obeguyx En réponse à : L’origine de la Covid, le vaccin, Trump et Facebook

    Bravo pour cet article, clair, net et concis.
    Pour ma part, il y a longtemps (plusieurs années) que facedebook est banni.

  • Le 9 juin à 11:17, par pierre estrelka En réponse à : L’origine de la Covid, le vaccin, Trump et Facebook

    L’origine "humaine" est enfin avérée.

    L’institut Tavistock nous ayant habitué à ce genre de "désignations de l’ennemi" la plus grande prudence est de rigueur quant à la réalité des faits qu’on nous présentera, et de leur chronologie.

    La liste de ceux à qui profite le crime est tellement longue que nous n’aurons que l’embarras du choix pour l’imputer à tel ou tel autre. La revendication PREALABLE de "profiter de l’opportunité" d’une pandémie mettant en cause ceux-là même qui l’avaient prédite.

    Avis aux amateurs...

  • Le 13 juin à 11:38, par Thierry En réponse à : Attendons la fin du test.

    Pour le succès des vaccins attendons une année complète. Nous aurons alors les résultats du test en cours sur deux milliards d’humains.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière