Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Voitures électriques : les prévisions de vente d’ici 2050 sont mauvaises aux Etats-Unis et médiocres en Europe

Voitures électriques : les prévisions de vente d’ici 2050 sont mauvaises aux Etats-Unis et médiocres en Europe

par
1 733 vues

Récemment, les titres dans les médias annonçaient une hausse des ventes de voitures électriques en France. C’est vrai, grâce aux aides (plus de 7 000 euros par voiture, voire jusqu’à 13 000€) et autres avantages, elles peuvent être un peu plus abordables. Dans d’autres pays en revanche, là où les aides ont diminué lorsqu’elles n’ont pas été carrément supprimées, les ventes ont chuté. En Allemagne, elles ont accusé une baisse de plus de 13 % après la fin des aides. Aux Etats-Unis, malgré les subventions, les consommateurs les boudent et les constructeurs y laissent énormément d’argent. Ford a estimé les pertes à 3 milliards de dollars pour sa branche de voitures électriques. Le constructeur vend environ 50 000 dollars un véhicule qui lui revient à… 110 000 dollars ! S’il ne fabriquait que cela, il ferait faillite en quelques mois.

Ce qui devrait inquiéter le plus, ce sont les prévisions. L’objectif est d’avoir basculé totalement du thermique à l’électrique en 2035. C’est utopique et cela ne fera qu’augmenter les coûts pour les consommateurs. D’autant plus que, selon les données de l’Agence d’information sur l’énergie (EIA), les perspectives de vente de voitures électriques d’ici 2050 sont médiocres. Son tableau prévoit une hausse annuelle moyenne de 4.3 % entre 2022 et 2050 aux Etats-Unis, et de 6.8 % en Europe. En chiffres absolus, leur nombre passerait donc de 725 000 en 2022 à 2.3 millions en 2050 sur un total de 16.4 millions de voitures vendues aux Etats-Unis ; en Europe, de 2 millions à 12.7 millions sur un total de 22.7 millions véhicules vendus. En 2050, notre continent sera encore loin du 100 % électrique. L’Amérique encore plus loin.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

8 commentaires

DEL 29 janvier 2024 - 7:58

Macron devrait bien réviser ses ambitions car il va nous mener droit au fossé en nous imposant la voiture électrique. Il va bloquer les ventes, les gens garderont leur voiture et les constructeurs également.

Répondre
Broussard 29 janvier 2024 - 9:32

M…. au matraquage pour acheter des voitures électriques !
après une loi (et puis quoi encore ?) interdisant de jeter ses épluchures de végétaux dans les détritus ordinaires,
quelle dernière liberté va-t-on nous supprimer ?
Christian B.

Répondre
Oncpicsou 29 janvier 2024 - 10:16

En plus de la prime n’oublions pas l’avantage fiscal que représente l’économie de la taxe de 150% sur le carburant que réalisent ceux qui utilisent l’électricité… à la charge de ceux qui la paient! (Exemple: ma fille fait, pour son travail, 70km par jour AR. soit environ 7000km par an. Cout, à 2€/l, 1400€ soit 14 000€ en 10ans. Donc taxe payée sur le carburant: 8400€… que ne paient pas ceux qui ont un véhicule électrique !!!)
Si, malgré cela, l’électrique ne décolle pas c’est tout simplement a cause du problème d’autonomie et du temps de recharge. Mais ça, ceux qui ont un cerveau et pas seulement de la mémoire, le savaient depuis longtemps.
Le paradoxe est qu’une voiture électrique est beaucoup plus simple qu’une voiture thermique. Alors, pourquoi est ce plus cher, cherchez l’erreur! (n’y aurait il pas comme un relent d’aides déguisées aux constructeurs automobiles?)
Une foi de plus, en se mêlant de ce qu’il ne comprennent pas, les politiques nous entrainent dans le mur.
Qui a parlé de 6000 milliards de dette…?

Répondre
Lombled 29 janvier 2024 - 11:17

Qui paie les aides à la voiture électrique ?? Vous,moi, les contribuables !! Supprimer les aides c’est la seule solution équitable pour tous les français, celui qui a les moyens s’en paie une point final, sinon c’est du favoritisme de classe.

Répondre
AlainD 30 janvier 2024 - 1:18

Vous avez parfaitement raison, je me pose la même question. Le ministre de l’économie doit être un peu schizophrène qui distribue des subventions à tout va quand il cherche partout de l’argent pour tenter vainement de réduire le déficit budgétaire. Qu’ont donc appris tous ces fonctionnaires bardés de diplômes ? Probablement pas le sens logique.

Répondre
Andy Vaujambon 16 février 2024 - 1:20

Oui mais… il faut plaire aux écolos, dont les théories fumeuses sont matraquées sur tous les médias !

Répondre
bernard 29 janvier 2024 - 3:49

elles sont plus simple mais beaucoup plus dangereuse avec toute l’electronique qu’elles contienne et les risque d’incendie est beaucoup plus imortant et plus polluant bien que l’on clame l’inverse

Répondre
Micheline D 4 février 2024 - 5:32

Voiture électrique et électricité de plus en plus coûteuse. Le coût de l’assurance voiture électrique est exorbitant.
Il faut également construire des batteries et recycler les anciennes.
Tout électrique cela n’est pas une bonne idée.

Répondre