Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Vague de froid aux Etats-Unis : quelques enseignements

Vague de froid aux Etats-Unis : quelques enseignements

par
1 004 vues

Il a fait terriblement froid ces derniers jours sur une grande partie du continent nord-américain. Les températures sont tombées jusqu’à -52 °C au Canada, en Colombie britannique, et à -41.6°C aux Etats-Unis, dans le Wyoming où le record de décembre 1990  (-40.5°) a été battu. Plusieurs dizaines de personnes ont perdu leur vie à cause du froid : 28 par exemple à Buffalo, dans l’ouest de l’Etat de New York. Comme l’IREF l’a déjà écrit, le froid tue beaucoup plus que la chaleur. Le chercheur Lomborg l’a rappelé récemment : entre 2000 et 2019 aux États-Unis et au Canada, 20 000 personnes en moyenne sont mortes de la chaleur chaque année, contre plus de 170 000 à cause du froid. Dans le monde, la chaleur tue environ 500 000 personnes chaque année mais le froid,  plus de 4,5 millions ! L’obsession du réchauffement climatique aveugle les dirigeants politiques qui en oublient les ravages causés par le froid extrême.

De plus, le froid a démontré les carences des énergies renouvelables. Elles sont incapables d’y faire face efficacement. Plusieurs Etats, dont le Texas, ont connu des coupures d’électricité et de chauffage alors que les températures étaient très largement négatives. Sans le pétrole et le gaz venus à la rescousse du réseau, il y aurait eu bien plus de morts. Enfin, lorsque le mercure tombe en dessous de 0, l’autonomie des véhicules électriques est réduite et le temps pour charger les batteries augmente considérablement. La Federal Highway Administration a mis en garde les Américains qui possèdent des voitures électriques : à -10°C, elles n’ont que 54 % d’autonomie et ne peuvent parcourir que 135 miles (217 km) en moyenne au lieu de 250 miles (400 km). Que se passerait-il si des millions de personnes se retrouvaient bloquées sur les routes dans leur véhicule à -15 ° ? Il vaut mieux y penser avant d’imposer le moteur électrique à tout le monde.

Vous pouvez aussi aimer

4 commentaires

Picot 29 décembre 2022 - 9:51

Très juste. Très bien vu Mr Lecaussin. La voiture électrique un progrès? C’est plus que douteux.

Répondre
JR 29 décembre 2022 - 4:24

Bonjour, mais ou est le réchauffement médiatique ? Allo Gilles Bouleau, que se passe t-il ! Merci. Bien à vous

Répondre
Gerard 29 décembre 2022 - 5:09

Vous avez parfaitement raison en ce qui concerne la régulation des températures, les consequences dramatiques du froid et l’incapacité des éolienne et energies solaire à produire suffisamment dans les conditions de tempête.

On ne peut cependant réduire l’importance de s’adapter aux températures chaudes dont les extrêmes, le nombre de jours et le nombre de victimes s’accroît chaque année. On peut aussi faire le parallèle avec le solaire qui ne produit pas le soir lorsque les pointes de température sont les plus fortes. Le réchauffement climatique tue aussi avec les montées des eaux toujours plus grandes sur les cotes.

Dans tous les cas, il faut que les populations s’adaptent aux conséquences du réchauffement qui nécessitent une plus grande consommation d’énergie en période de pointe.

Répondre
JR 30 décembre 2022 - 6:21

Bonjour, allons-nous vers un refroidissement ? Si oui, rendront-ils l’argent escroqué aux contribuables, par une bande organisée, dans le cadre de la création de la néo-religion carbo-climatique? https://climatetverite.net/2022/12/30/devons-nous-craindre-un-prochain-refroidissement-climatique/ Merci. Bon réveillon. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire