Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Un fonds russe de cryptomonnaies finance le Hamas qui vole l’aide médicale destinée aux Palestiniens

Un fonds russe de cryptomonnaies finance le Hamas qui vole l’aide médicale destinée aux Palestiniens

par
1 633 vues

Les mensonges du Hamas sur le missile israélien qui aurait fait des centaines de morts dans un hôpital de Gaza ont fait la Une des médias et ont occulté plusieurs informations importantes sur ce conflit. Il y a d’abord les révélations du Wall Street Journal sur le fonds russe de cryptomonnaies, Garantex. Fondé en 2019 et basé à Moscou, il est devenu un canal majeur par lequel les Russes déplacent de l’argent vers et hors du pays. Il s’agit également d’un moyen permettant aux cybercriminels russes de blanchir leurs revenus afin d’échapper aux sanctions internationales. En Russie, il est difficile de changer le rouble en d’autres monnaies en raison des celles imposées aux banques russes après l’invasion de l’Ukraine. Les clients déposent donc des roubles en espèces dans les bureaux de Garantex pour recevoir des crypto-monnaies. Celles-ci peuvent ensuite être retirées en dollars à l’étranger auprès d’un réseau de partenaires locaux de Garantex, avec peu de traces. Les transactions des clients sur la plateforme ont totalisé environ 865 millions de dollars en juillet dernier, soit plus du triple par rapport au mois précédent. Depuis que la Russie a envahi l’Ukraine en février 2022, au moins 7 milliards de dollars ont transité par Garantex.

Les enquêtes montrent le rôle croissant de Garantex en tant que plateforme de transfert de fonds illicites qui ont aussi financé les opérations des terroristes du Hamas dans la période précédant les attentats du 7 octobre en Israël. Les portefeuilles numériques contrôlés par le Jihad islamique palestinien, qui a rejoint le Hamas dans les attaques contre Israël, ont reçu 93 millions de dollars entre janvier 2021 et juillet 2023 et le Hamas, environ 41 millions de dollars sur la même période. Plusieurs dizaines de millions de dollars sont passés via le fonds russe Garantex. L’enquête continue. Rappelons aussi que l’URSS finançait (et abritait même) les mouvements terroristes anti-occidentaux.

De même, on a appris que l’UNRWA (United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees) ou l’Agence d’aide aux réfugiés palestiniens dont les Etats-Unis sont les plus important donateurs (344millions de dollars en 2022) a tout simplement été pillée par les membres du Hamas. Environ 24 000 tonnes de carburants et des camions entiers remplis d’aides médicales destinées aux réfugiés ont été volées. Des preuves supplémentaires que le Hamas gère ses intérêts sans vergogne avec l’aide d’autres pays qui piétinent les règles internationales et au détriment des Palestiniens eux-mêmes.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

3 commentaires

maxens 22 octobre 2023 - 9:11

Et oui, et cela dure depuis des années, et nous contribuables français continuons de trimer pour que notre pays verse notre argent à des tas d’organisations à travers le monde, au détriment des français, sans aucune garantie de contrôle. ET on se fait jeter de tous les pays africains, et nos citoyens meurt en Israël sous les coups de barbares que nous avons financé….Et tous nos dirigeants ont l’air de trouver cela normal, puisque l’on continue de payer

Répondre
Jean Louis DURET 24 octobre 2023 - 11:22

Ah ben oui, on le sait, Poutine et la Russie sont le mal absolu, alors que le Hamas est tout de même bien mieux sur une échelle de respectabilité, du Mal au Bien.
.. d’après vous, bien sûr.

Répondre
Nicolas Lecaussin 24 octobre 2023 - 12:12

Non, les deux sont la Mal absolu !

Répondre