Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Quand Emmanuel Macron se confond avec la République

Quand Emmanuel Macron se confond avec la République

par
91 vues
prop_4_pendules.png

Les étudiants de licence de sciences politiques apprennent à distinguer le régime politique – au sens organique – du personnel politique qui l’incarne. Emmanuel Macron a innové en confondant sa personne avec notre régime politique. Mardi 14 juin, sur le tarmac de l’aéroport d’Orly, le président de la République a appelé les électeurs à lui « donner une majorité solide, au nom de l’intérêt supérieur de la nation ». Une curieuse manière de s’exprimer car voter pour un parti ne relève en rien de l’intérêt national mais du choix personnel de chaque électeur. Si une victoire de la Nupes ou du RN serait une catastrophe pour le pays, rappelons qu’Emmanuel Macron est responsable de la destruction des partis classiques de gouvernement. De plus, une analyse poussée de son premier quinquennat n’encourage pas à lui donner une majorité. Au travers de cette déclaration, Emmanuel Macron confirme qu’il se voit toujours en hyperprésident, « protecteur de la nation » malgré sa promesse de changer de méthode.

Le Président a terminé son allocution en déclarant qu’« aucune voix ne doit manquer à la République ». On comprend en filigrane que la République c’est lui et seulement lui. Ainsi seul le vote pour Ensemble, dimanche prochain, serait un vote républicain ! Emmanuel Macron est finalement plus proche de Jean-Luc Mélenchon qu’il ne veut bien l’admettre. Le patron des Insoumis avait, en effet, apostrophé un policier en 2018, lors de la perquisition de ses bureaux, d’un « la République c’est moi ». Après avoir repris plusieurs des propositions de Mélenchon lors du second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron adopte maintenant la posture de son adversaire.

On est en droit de se demander s’il est vraiment républicain d’infantiliser et de culpabiliser les électeurs comme le fait l’hôte de l’Elysée.

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

Daniel 1945 16 juin 2022 - 8:46

Macron et Mélenchon, c’est kif-kif.

Répondre
PhB 17 juin 2022 - 2:11

Et pire que ….Lepen!

Répondre
Obeguyx 16 juin 2022 - 12:19

Je pense que Macron est pire que Méluche. Mélenchon sait qu’il ne pourra pas tenir ses promesses et dimanche je voterai pour lui alors que je suis contre son orientation politique. A Macron (qui a décidé vouloir emmerder les Français) il ne manque plus qu’une petite moustache… et le tour sera joué. La différence avec le petit « moustachu », c’est qu’il n’a pas, et de loin, son envergure et s’il trompe 15 à 20 % de la population le reste n’est pas aveugle. Ce qui m’a le plus étonné, c’est sa présence au 2° tour des présidentielles.

Répondre
Nicolas Lecaussin 16 juin 2022 - 12:42

Il ne faut pas exagérer non plus…
NL

Répondre
PhB 17 juin 2022 - 2:37

Mélenchon est un homme Arrogant bien pire que Macron et DANGERAUX!
Marocain d’origine , il n’a jamais été français dans sa tête en niant nos racines.
Il cultive la créolisation de la France en allant jusqu’à répandre la HAINE du BLANC!
Sous prétexte d’unification, il prône la division entre le quart des français d’en haut et les trois quart en dessous qui ont véritablement des problèmes au quotidien certes en ce moment.
(Les gens ont oublié ou n’ont pas connu les années 50 – 60 où on n’avait pas toutes les facilités actuelles: même le téléphone était pour des privilégiés.
Mais certaines valeurs étaient encore en vigueur (Travail, Respect des ainés et de ceux qui savent, ….)
La société actuelle est centrée sur les loisirs et ….. quand arrive un problème, les gens découvrent!
Imaginez, ce qui se passera, si un jour ils se retrouve aux « rennes du pays »:
– Economie en chute libre avec sorties à l’extérieur des entreprises
– Explosion de la Dette
– Confiscation des biens des « fourmis » au profit des « cigales feignasses » avec pompe aspirante pour les candidats à l’Eldorado Français
– Etc, Etc
Les gens sont vraiment C…. pour croire à ses promesses, mathématiquement infaisables.
Lui, ce qui l’intéresse, c’est le pouvoir.
Dimanche, je dois choisir entre NUPES et ENSEMBLE, je ne choisirai pas NUPES (à cause de son chef de file) quitte à voter Blanc même si ça sert à RIEN!
phB

Répondre
Dupond 16 juin 2022 - 1:13

E M n’est pas la république . Il représente un parti politique qui recycle les politiciens responsables de 3 000 € milliards de dettes. La planche à billet çà peut très mal se passer

Répondre

Laissez un commentaire