Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Pourquoi fermer les écoles est absurde

Pourquoi fermer les écoles est absurde

par Adélaïde Motte

Elle était suspendue comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête des parents qui travaillent. La fermeture des écoles que vient d’annoncer Emmanuel Macron force ceux qui ne peuvent pas télétravailler à prendre des congés ou se mettre au chômage partiel et ceux qui télétravaillent déjà à le faire dans des conditions dégradées. Déjà, les réponses apportées à la crise sanitaire dans les écoles font grincer des dents. Qu’un enfant positif au Covid-19 fasse fermer sa classe pendant une semaine, c’est pénible, mais cela peut se concevoir. En revanche, la bureaucratie et le dialogue social sont parvenus à de curieuses situations : un enfant positif à la Covid peut faire fermer sa classe pendant une semaine, même si l’enfant n’y est pas venu depuis plusieurs jours…

La fermeture des écoles, nouvelle mesure anti-Covid, risque d’apporter plus de mal que de bien. A Toulouse, la responsable des urgences pédiatriques du CHU alerte sur le nombre d’enfants hospitalisés pour des troubles de conduite alimentaire. Ils sont quatre fois plus que d’habitude, sans parler des enfants dépressifs, violents, voire suicidaires. En janvier 2021, on constate une hausse de 80 % des passages aux urgences pédiatriques pour troubles de l’humeur, par rapport à l’année précédente. Une augmentation imputable en partie aux bouleversements générés par la crise sanitaire.
De plus, M. Macron a annoncé la fermeture des écoles mais n’a rien dit sur l’échec de l’Etat, la responsabilité des politiques, le retard dans la vaccination, la bureaucratie dans les hôpitaux, le gaspillage d’argent public…Merci pour ce moment.

You may also like

Laissez un commentaire