Accueil » Molière a 400 ans. Aucune commémoration ?

Molière a 400 ans. Aucune commémoration ?

par Nicolas Lecaussin

En France on adore les commémorations. Tout est prétexte pour en organiser une et les politiques s’en donnent à cœur joie. Alors, pourquoi rien n’est prévu pour les 400 ans de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin, le 15 janvier 1622 ? Aurait-il trop fait pour la langue et le théâtre français ? Est-il trop politiquement incorrect ? Pas assez « progressiste » ? Possible… Voici quelques citations qui, aujourd’hui, seraient probablement considérées comme trop osées, voire insultantes :

“Les femmes sont plus chastes des oreilles que de tout le reste du corps.”

“Si vous me réduisez au désespoir, je vous avertis qu’une femme en cet état est capable de tout.”

“Votre sexe n’est là que pour la dépendance : Du côté de la barbe est la toute puissance.”

“Tout le plaisir de l’amour est dans le changement.”

“J’aime mieux un vice commode qu’une fatigante vertu.”

“O la grande fatigue que d’avoir une femme !”

“Il n’y a point de pires sourds que ceux qui ne veulent pas entendre.”

“La femme est un certain animal difficile à connaître.”

“La tête d’une femme est comme la girouette. Au haut d’une maison, qui tourne au premier vent.”

“Tous les vices à la mode passent pour vertus.”

Comme quoi la misogynie n’empêche pas le talent. Aujourd’hui, on interdirait Molière. Ce qui permet de mesurer peut-être combien notre siècle politiquement correct se prive peut-être de talents.

You may also like

2 commentaires

Rémi 15 janvier 2022 - 9:35

Comment une « Monarchie-Républicaine » peut-elle reconnaitre un brillant polémiste et écrivain talent «  »de son temps » » qui a sur amuser et distraire le roi qui savait garder son libre arbitre de penser et d’actions… ?
Les temps ont changé, et la France a perdu son « âme » en s’imposant un code bienpensant répondant prioritairement aux besoins électoralistes du Roi Républicain-clientéliste, satisfaisant un peuple en grande partie alphabète et peu cultivé gavé de télescopages linguistiques et de désinformations militantes au nom d’une démocratie qui ne reconnait plus l’Art de la pensée dans leurs plus nobles expressions qui ont fait du « Français » une langue courtisée par ses subtilités et ses intonations puisées dans ses sources latines….
Oui la France n’est plus le pays des « lumières », celui de l’art dans toutes ses formes que l’école de la république s’acharne à totalement la dépouiller de ses racines structurelles et nuances… au nom du nivellement vers le bas pour être parlé par le plus grand nombre d’illettrés… !
Alors, pourquoi se recueillir sur Molière ou tant d’autres qui ont été et qui ne sont même plus dans les livres scolaires pour les faire apprécier de nos petites têtes blondes…?
ENTRE AUTRES…. ‘’’’’LA FRANCE SE MEURT ET EST PRESQUE MORTE’’’’…. MORTE D’ASSÉCHEMENT INTELLECTUEL DE PAR SES OBJECTIFS ÉLECTORALISTES ….
LA FRANCE A ABANDONNÉ SA LANGUE ET SES COMPOSANTES ENVIÉES DANS LE MONDE DES HOMMES CULTIVES QUI ’’RÉGNAIENT’’ DANS LE MONDE DES PUISSANTS EN LA NIVELANT AU PLUS BAS AUJOURD’HUI AU NOM DU POPULISME POUR SE FAIRE ENTENDRE DU PLUS GRAND NOMBRE DE CITOYENS … DE NUL PART ET D’AILLEURS…
Tel est le constat qui repose sur des faits établis et reconnus : Par exemple dans le monde des organisations internationales et diplomatique, l’anglais est LA LANGUE principale parlée, transmise et écrite… Abandon d’un patrimoine essentiel français…
Nos poètes, nos grands écrivains, nos historiens, nos architectes, nos peintres, nos compositeurs qui ont fait de la France ce pays reconnu dans le monde est devenue un pays fait d’ombres sans âme qui l’emporte irrémédiablement vers son déclin
Je me recueillerai le jour du 400ème anniversaire de la mort de Jean Baptiste POQUELIN en m’émerveillant devant : ‘’les femmes savantes’’, ‘’l’avare’’, et surtout ’’ le médecin malgré lui’’… Tout en me référant à cette répartie historique : « ET C’EST POUR CELA QUE VOTRE FILLE ET MUETTE »… expression talentueuse pouvant conclure les démonstrations publiques de notre Roi-Républicain, d’aujourd’hui… !

Répondre
en fait 15 janvier 2022 - 11:21

juste un autre son de cloche, Molière est bien trop grand pour notre époque.
Louis à Versailles, réplique politique de la Fronde, ruine avec élégance quasi toute l’ancienne aristocratie en l’obligeant à maintenir son rang ( en vulgaire la mode luxueuse qui se démode rapidement permet de détruire les stocks monétaires relativement modeste à cette époque en Or ! )
Molière ( pour certain son copain) joue aussi devant les bourgeois du Parlement du Languedoc juste avant et pendant les séances validant les divers impôts à payer. ( e.v il faut faire circuler les flux monétaires, il est l’or m. .. …., )
Molière est Oui une personne vivante ( scoop ), il observe la vie, la réalité, les choses humaines; il note le début d’un grand changement dans les maitresses des  » grands »; jeunes femmes d’aristocrates vs jeunes femmes de financiers.
Louis XV validera pour une part la fin de la monarchie.
Molière annonce le haut niveau scientifique Suisse, les techniques d’emprunts  » sur la tête de jeunes filles de bonnes familles  » , la médecine statistique vs les charlatans de son temps comme quoi , . .. …., mais, bien entendu, il ne peut anticiper le violent réveil des volcans Islandais 1787 sauf erreur . .. ….,
Molière misogyne ou lucide sur la nature humaine ?
qui veut faire l’ange . .. ….,
Molière est trop humain pour nos technocrates tueurs de nos libertés, . .. …., donc il sera derrière le(s) rideaux.

Répondre

Laissez un commentaire