Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Même France Stratégie exprime des doutes sur l’efficacité des mesures du plan de relance

Même France Stratégie exprime des doutes sur l’efficacité des mesures du plan de relance

par
536 vues

En début de semaine, France Stratégie (qui a succédé au Commissariat général à la stratégie et à la prospective) a publié un rapport évaluant l’impact du plan de relance deux ans après sa mise en œuvre. D’une valeur de 100 Mds€ au total, celui-ci se décomposait en trois piliers : écologie (30 Mds€), compétitivité (34 Mds€) et cohésion sociale (36 Mds€), et comprenait 20 Mds€ de baisses d’impôts concentrées dans la suppression de la part régionale de la CVAE et la baisse du plafond de la CET (Contribution économique territoriale) de 3 à 2% de la valeur ajoutée d’une entreprise.

A la fin de l’été, 89,4 Mds€ avait déjà été décaissés, le plan – dont l’objectif était de retrouver le PIB d’avant la crise sanitaire – se trouvant en phase d’achèvement. Au troisième trimestre 2022, le PIB était, en effet, supérieur de 1,1% à son niveau d’avant crise et tout paraissait  donc aller au mieux dans le meilleur des mondes …

Toutefois, ce raisonnement par l’absurde ignore deux éléments centraux qu’il est nécessaire de rappeler : d’abord la croissance potentielle du PIB, c’est-à-dire la croissance qui aurait eu lieu en l’absence de crise sanitaire, n’a, quant à elle, pas été rattrapée ; ensuite, les propos plus que nuancés de France Stratégie sur l’impact du plan sur la reprise font douter de l’efficacité du dispositif.

L’organisme public d’évaluation refuse, par exemple, de lui attribuer la hausse des ventes de véhicules électriques et hybrides. Idem pour l’emploi des jeunes, dont le taux s’est amélioré (+ 5,1 % entre 2019 et 2022) mais dont rien ne prouve que les mesures du plan de relance relatives à l’emploi en soient à l’origine.

En somme, comme l’avait dit Benoit Coeuré (président du comité d’évaluation ayant produit le même rapport effectué à N+1) : « nous n’avons pas les moyens de quantifier l’apport du plan de relance par rapport aux autres conditions conjoncturelles ». Le contribuable appréciera.

2 commentaires

Astérix 23 décembre 2022 - 10:08

Le seul plan de relance efficace serait de ramener les dépenses publiques à 25/30 % du P.I.B au lieu de 70 % à ce jour.
Mais tous nos gouvernants incompétents en sont incapables. Il préfèrent jouer sur les mots (France Stratégie (qui a succédé au Commissariat général à la stratégie et à la prospective) et publier des rapports qui iront à la poubelle !
Ces crétins nous prennent pour des cons mais une majorité de français approuvent !!??
Allez comprendre ??

Répondre
JR 24 décembre 2022 - 6:56

Bonjour Astérix, que dire, les Français ont les élus qu’ils méritent. Ils ont voté socialo-vert il y a 12 ans, puis il y à 7 ans, puis l’an denier. Désormais, nous savons ce qu’il en advient de non seulement l’absence de stratégie, mais qui plus est, d’une volonté manifeste de déconstruire notre pays, notre peuple et notre industrie. La doctrine est simple; tout ce qui bouge doit être anéanti. Votons mieux, en définitif, ce n’est pas difficile, mais surtout se souvenir des mauvais coups avant de glisser le bulletin dans l’urne . Mais comme les Français n’ont pas de mémoire, ça recommence, encore et encore. Joyeux Noël. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire