Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Macron au Qatar : la sobriété énergétique, mais pas pour tous

Macron au Qatar : la sobriété énergétique, mais pas pour tous

par
788 vues

Pour assister à la demi-finale de la France face au Maroc le 14 décembre, puis à la finale contre l’Argentine le 18, Emmanuel Macron a fait deux allers-retours au Qatar. « Comme des millions de compatriotes, je vais profiter de la finale de la Coupe du monde à la maison, écrivait dans un tweet le président argentin. Je vivrai ce moment fantastique comme je l’ai fait jusqu’à maintenant, avec les miens ». Un choix éclairé, face au président français qui n’a pas voulu renoncer à assister aux matchs de la demi-finale et de la finale. La délégation française a donc embarqué, deux fois, à bord de l’A330 présidentiel et du Falcon 7X. Un coût proche des 500 000 euros, issus de l’argent public, soit 31 ans de Smic, pour un bilan carbone de 480 tonnes d’équivalent CO2, l’équivalent de 53 ans d’empreinte carbone d’un Français.

Ces chiffres, mis en avant par le Point, ont été calculés à partir des coûts par heure de vol communiqués par la Cour des comptes et l’Élysée, en plus des données de déplacement des deux avions présentiels. Un choix étonnant alors qu’il y a tant à faire en France !

Vous pouvez aussi aimer

7 commentaires

Laurent46 24 décembre 2022 - 6:07

Sauf que pour la finale, il fallait 2 avions et 100 chambres de luxe payées par le contribuable avec tous les frais de nourriture pour ses invités qui tous sont déjà millionnaires ! et certainement aussi les « frais annexes » dans les avions et sur place.

Répondre
maxens 24 décembre 2022 - 7:45

Tout cela pour l’apparat de notre président…..etre vu avec les bleus, être vu consolant M’Bappé…..et les contribuables paient…..Mais ou sont les économies de l’Etat? Ou sont les budget équilibrés comme essaie de le faire tous les ménages….

Répondre
Astérix 24 décembre 2022 - 10:14

Le jour ou les français auront compris qu’une gestion saine passe par des budgets au minimum équilibrés, ils feront modifier la constitution pour y inscrire l’interdiction aux fonctionnaires et aux politiques d’exercer et de gérer la France pour les remplacer uniquement par des gestionnaires compétents !
Ce n’est pas demain la veille et c’est pour cela que la France crève.

Répondre
Almaviva 24 décembre 2022 - 7:57

Toujours la même chose :faites ce que je dis pas ce que je fais !

Répondre
Broussard 24 décembre 2022 - 8:01

Faites ce que je vous dis.
Ne vous occupez pas de ce que je fais !
M….
ChristianB.

Répondre
Laurent MOTTE 24 décembre 2022 - 9:51

Je souscris à tous les commentaires …
Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais …
Ceci dit, notre président n’en est pas à son coup d’essai. Son anniversaire à Chambord, au quinquennat précédent …
Joyeuse fête de Noël à tous, et bonne fin d’année.

Répondre
JR 24 décembre 2022 - 10:04

Bonjour, s’ils dépensaient sans nous « emmerder » ce serait un moindre mal. En revanche, c’est le concours Lépine pour appauvrir les Français, avec les malus à 50 000 €, les 80 km/h, les ZFE (Zone de Forte Exclusion) et des taxes et encore des taxes sur les carburants pour les honnêtes citoyens contribuables (mais électeurs). Merci. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire