Accueil » M Macron, c’est la Mitterrandie qui est responsable du génocide au Rwanda

M Macron, c’est la Mitterrandie qui est responsable du génocide au Rwanda

par Gabriel Collardey

Emmanuel Macron s’est rendu au Rwanda afin de sceller la réconciliation entre nos deux pays. Il a chargé la France et reconnu la responsabilité de celle-ci dans le génocide. C’est un contresens historique mis au service de la realpolitik, voire une soumission au président Kagame.

Le rapport Duclert, paru en mars dernier, reconnaissait la responsabilité de la France mais pointait particulièrement du doigt le président Mitterrand et ses conseillers. Le fait que Macron occulte les responsabilités des hommes à la tête de l’État pose question. La France, en tant que nation, n’a pas de responsabilité. Mais l’État français, représenté par le président Mitterrand a, lui, une responsabilité certaine. C’est une véritable honte de rendre la France responsable de cet événement atroce et d’en dédouaner François Mitterrand et ses conseillers.

Rappelons simplement que Mitterrand savait ce qui se déroulait au Rwanda mais qu’il n’a pas voulu agir. Rappelons que Mitterrand et ses conseillers ont soufflé sur les braises de la haine interethnique avant 1994. Rappelons enfin que Mitterrand a méprisé son chef d’état-major et le parlement qui l’avaient alerté sur la situation et le pressaient d’agir. Il a géré cette crise en vase clos avec quelques fidèles sans en rendre compte à personne. D’ailleurs, de nombreuses archives de ses conseillers et de ses fidèles sur la période n’ont jamais été retrouvées… Quelle fâcheuse coïncidence !

You may also like

2 commentaires

zelectron 29 mai 2021 - 8:49

M le petit mignon poudré
trahisons, mensonges, aucun courage, ni fierté, rien n’excuse ce traitre à la patrie !

Répondre
de Taxis du Poët 29 mai 2021 - 2:07

M Macron, c’est la Mitterrandie qui est responsable du génocide au Rwanda
Dans son discours de La Baule, François Mitterrand conditionne le soutien de la France aux efforts faits par les Etats en termes de démocratisation et de respect des droits de l’Homme. Et la France n’est pas seule. L’ONU intervient de même que les USA avec des leviers bien plus puissants que la France.
Mettre en cause le Président Mitterrand, eu égard à la réalité, est une erreur néfaste à la présence française et à l’honneur des soldats français. La meilleure analyse de situation au Rwanda ne peut se faire sans contexte international.

Répondre

Laissez un commentaire