Accueil » Les Républicains tentent de faire front contre Macron

Les Républicains tentent de faire front contre Macron

par François Turenne

Le parti Les Républicains (LR) a lancé sa campagne pour les législatives samedi 7 mai. Si l’ambiance n’était pas à la fête, les ténors du parti veulent miser sur leur ancrage local et formuler des propositions concrètes. LR est le premier parti de France au niveau local au contraire de l’ex-LREM (rebaptisé « Renaissance » ce week-end) qui a échoué dans toutes les élections intermédiaires depuis 2020. Les quelques propositions formulées par LR ciblent la fiscalité, le pouvoir d’achat et la sécurité. En effet, la baisse du litre de gazole à 1,5 € en réduisant les taxes est une première mesure intéressante que défend l’IREF depuis le début de la crise énergétique. Ensuite, LR veut remettre de l’ordre dans les comptes en dépensant moins pour taxer moins et en instaurant une règle d’or pour ne pas accroître la dette dans les cinq ans qui viennent plus qu’en proportion du PIB.  . Des mesures qui vont dans le bon sens.

On peut ajouter la défiscalisation intégrale des heures supplémentaires et la conversion des RTT en salaire, ainsi que la baisse de la CSG sur les salaires. Ces mesures permettront une augmentation des salaires sans augmentation du SMIC. Ce sont surtout des dispositions pour libérer les salariés et les entreprises de règles qui frisent parfois (souvent) la bêtise.

Le plus frappant dans cette nouvelle campagne qui s’ouvre est la place prise par de nouvelles figures. Par exemple, David Lisnard, président du mouvement Nouvelle énergie qui a investi 70 candidats avec LR, est très impliqué pour porter des idées libérales dans ces législatives. Rachida Dati, quant à elle, est très présente pour faire des propositions sur la sécurité et la remise en ordre de Paris. Si les sondages ne sont pas optimistes, il faut se réjouir des propositions de la droite et de sa génération montante.

You may also like

1 commenter

Astérix 11 mai 2022 - 9:25

Ces crétins de L.R. n’ont, une fois de plus, rien compris ! Au lieu de s’associer à E. Zémour et M. Le Pen.
Il vont sauter une bonne fois pour toute. Tant mieux ! plus cons c(est impossible !

Répondre

Laissez un commentaire