Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Les maisons écolos de Brad Pitt : nouveau revers pour le rêve vert

Les maisons écolos de Brad Pitt : nouveau revers pour le rêve vert

par
150 vues

Vivre dans une maison écologique, c’est bien en théorie, moins en pratique. Moins de dix ans après la construction d’une centaine de maisons écologiques construites par Brad Pitt à la Nouvelle-Orléans, la plupart pourrissent sur place, et seules six restent dans un état acceptable. Les toits plats ne survivent pas aux pluies diluviennes, les champignons pullulent sur les murs, le bois pourrit, les termites s’invitent, bref, le rêve écologique se fait cauchemar. Certaines n’ont même pas de gouttières, de peintures étanches ou autres éléments indispensables à un climat subtropical.

En 2005, un ouragan a dévasté la Nouvelle-Orléans, et Brad Pitt avait alors annoncé la construction de maisons écologiques par Make It Right, l’association qu’il avait fondée. Esthétiques, performantes, abordables, sûres, ces maisons construites entre 2008 et 2015 avaient tout pour plaire. Des toits équipés de panneaux solaires, des murs en matériaux recyclés, des économies de 75% sur l’électricité… Brad Pitt assurait que ces logements deviendraient vite la norme, même à l’international. La réalité est malheureusement un peu contrariante, et de nombreux résidents, inquiets de leur santé, de leurs finances et de leur logement, ont engagé des poursuites judiciaires contre l’association après avoir acheté les maisons pour environ 150 000 dollars. Make It Right, elle, est aux abonnés absents.

Face à l’échec de ces maisons, deux conclusions sont possibles. Brad Pitt les a peut-être conçues sur un coin de table, avec la trousse de son neveu et le cahier de sa fille, sans investir suffisamment dans les compétences d’urbanisme et d’architecture nécessaires à la construction de maisons habitables. Comme Make It Right a dépensé près de vingt-sept millions de dollars dans l’entreprise, cette hypothèse est peu crédible. Il faut donc envisager la possibilité que les maisons écologiques soient pour l’instant un rêve inatteignable. Elles peuvent être mieux isolées ou conçues avec des matériaux respectueux de l’environnement, mais concilier les deux relève manifestement encore de l’utopie. Inutile cependant de désespérer : l’innovation peut faire des miracles, mais sur un temps long qui fait fi de l’agenda des stars de cinéma.

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

JR 11 mars 2022 - 8:29

Bonjour, voila une bien mauvaise nouvelle pour les victimes de cette escroquerie au nom de la notoriété de B. Pitt et de la pseudo écologie, mais de la vraie éscrologie. Pour cette affaire, comme pour la positionnement sur une cause, les artistes feraient mieux de rester dans leurs domaines de compétence. Ils contribuent largement à la désinformation dans le domaine de l’environnement, à l’instar de Al Gore, le désinformateur qui a fait fortune grâce à la peur. En grande majorité les artistes sont devenus des peigne-culs de service, qui vont dans le sens du vent pour des raisons évidentes.
L’innovation ne fait jamais des miracles, mais l’exploitation de la technologie, de la science et de l’expérience permettent d’arriver à des résultats optimum. Les maisons en bois sont de bonnes maison à condition d’être bien conçue, bien construite et surtout bien entretenue.
La néo-religion politico-climatique, catéchisme des médias subventionnées, aides à multiplier les escroqueries sous prétexte écologique. La gigantesque duperie climatique, est aussi renommée « Le casse du siècle ». L’affaire que vous évoquez a sans doute ruiné des ménages, certes, mais ce n’est rien à coté des 150 000 Mds $, soit 50 % des impôts et taxes que les états complices de cette escroquerie prévoient de prélever sur notre force de productivité et au détriment d’autres secteurs. L’urgence est à la déséscrologisation. Merci. Bien à vous

Répondre
Guy Deloin 12 mars 2022 - 3:07

étonnant que la folle du Poitou ne se soit pas jointe à cette entreprise ….

Répondre
JR 12 mars 2022 - 9:49

Bonjour Guy, Et U.VD. Leyen, la même, mais pour l’Europe…celle là, elle tient le cocotier. Il conviendrait de s’en débarrasser, mais hélas, nous n’avons pas le privilège de voter, alors qu’elle nous casse les pieds du matin au soir. Elle se voit bien dans le rôle de Führer du IV -ème Reich en déclin verdâtres. Cette personne est un fléau. Résistons. Merci

Répondre
Verdun 12 mars 2022 - 1:39

Vraisemblablement votre première hypothèse s’approche de la vérité mais la star du show biz n’est là encore que pour jouer un rôle.

Vous trouverez de nombreuses description de maison autonomes parfaitement fonctionnelles qui font le bonheur de leurs propriétaires Celui qui veut tuer son chien ..

Prenez l’exemple du filtre à particules qui est effectivement un générateur de nano particules cancérigènes nonobstant le niveau des « ingénieurs d’état » et de ceux qui ont validé le « brevet » de cette arme de destruction massive.

Bien à vous

Répondre
PhB 12 mars 2022 - 10:05

Une bonne maison commence déjà par un BON toit!
Les toits plats n’ont jamais été adaptés au condition climatiques où il y a beaucoup de précipitations.
Si la flotte rentre par le haut, elle descend ensuite et fera pourrir le reste, même avec une maison en briques ou en béton.
En fait c’est déjà un problème de mauvaise conception et aussi d’une réalisation douteuse.
Le bois est utilisé dans les pays nordiques et ne pose pas de problème.
Sans oublier: Une maison ,ça s’entretient! Pour l’étanchéité il faut surveiller particulièrement celle des toits plats mais également l’état de tuiles des autres, l’écoulement des gouttières, etc…
PhB

Répondre
Emile 12 mars 2022 - 10:34

Mais si l avenir de la Maison «  ecologique «  est deja là !! Le Chanvre ………en brique !! Je ne fume pas :non ! C est Chanvribloc !!

Répondre

Laissez un commentaire