Accueil » Les jeunes britanniques, une génération de libéraux

Les jeunes britanniques, une génération de libéraux

par Lucas Léger

C’est en tout cas ce que confirme la dernière enquête de The Economist (1er – 7 juin 2014). Un changement majeur de paradigme et un réveil des consciences s’opèrent au sein de la société civile britannique, surtout chez les plus jeunes. On observe le rejet progressif des politiques publiques soit trop keynésiennes sur le plan économique, soit trop conservatrices sur le plan social, et, en conséquence une baisse d’influence pour les deux partis dominants. Alors que 70 % de la génération d’avant-guerre et 61 % des baby-boomers pensaient que l’émergence de l’Etat providence était l’une des fiertés de l’Angleterre, ceux qui sont nés après 1979, en revanche, sont moins 30 % à considérer l’Etat providence comme catalyseur du bien-être général. Limiter l’intrusion de l’Etat tant dans la vie privée que dans la vie économique, voilà ce que veulent les jeunes britanniques.

You may also like

Laissez un commentaire