Accueil » Le Gouvernement s’apprête à alourdir la prime transport payée par les entreprises

Le Gouvernement s’apprête à alourdir la prime transport payée par les entreprises

par Romain Delisle

Le collectif budgétaire de cet été fera, en l’absence de majorité claire, l’objet d’âpres négociations. D’ores et déjà, l’Exécutif a, une nouvelle fois, décidé de mettre les entreprises privées à contribution en relevant le plafond d’exonération fiscale et sociale de la prime transport de 200 à 400€ pour 2022 et 2023.

Celle-ci est versée aux salariés pour couvrir leurs déplacements de leur domicile à leur travail et s’ajoute à la prise en charge de 50% du coût de l’abonnement des salariés aux transports en commun qui grève déjà les comptes des PME comme des grandes entreprises.

La prime, jusqu’ici réservée aux employés habitants hors de l’île de France, sera élargie à l’ensemble des salariés ayant des frais de carburant.

Dans la même veine, le Gouvernement a demandé à Total-Energies de prolonger et d’augmenter sa remise de 10 centimes par litre d’essence à la pompe (qui s’accompagne d’une remise de 18 centimes de taxes prorogée jusqu’au mois d’août).

L’Etat semble donc bien décidé à faire supporter le poids de l’augmentation des prix de l’énergie au secteur privé plutôt que de baisser durablement les taxes. Ne serait-il pas plus simple, par exemple, de mettre en œuvre une TICPE flottante garantissant un plafond de prix des carburants ?

You may also like

3 commentaires

Laurent46 29 juin 2022 - 4:29

Après quoi on nous fait croire que l’on va réindustrialiser la France ! Cela dit ne critiquez surtout pas cette décision alors que la France doit faire le nécessaire pour rester la gloire du pays les plus taxé au monde ce qui n’est pas facile.

Répondre
Dudufe 29 juin 2022 - 11:12

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Répondre
Obeguyx 29 juin 2022 - 1:27

Nous avons à faire à de grands manipulateurs et menteurs. N’oubliez pas qu’au bout du compte c’est le peuple qui paie.

Répondre

Laissez un commentaire