Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le gouvernement italien revient à plus de libéralisme

Le gouvernement italien revient à plus de libéralisme

par
664 vues

Giorgia Meloni joue la valse-hésitation.  En difficulté, elle avait annoncé, en août 2023, l’institution, très critiquée, d’une taxe sur les banques dont le produit semble d’ailleurs bien maigre, les banques préférant mettre leurs profits en réserve comme elle en ont eu l’option alternative.

Désormais, la Présidente du Conseil italien affiche une détermination plus libérale. Elle a affirmé qu’elle n’était « pas favorable à une augmentation des impôts mais à une baisse des dépenses publiques. » « Mon idée a-t-elle indiqué encore, est de réduire la présence de l’Etat là où elle n’est pas nécessaire et de la renforcer là où elle est nécessaire ». La France devrait s’en inspirer !

Elle veut continuer à réformer sans augmenter les dépenses, mais en faisant des économies. Elle a annoncé la poursuite d’un programme massif de privatisations qui pourrait permettre d’obtenir 20Md€ de recettes sur trois ans. Son ministre de l’Economie a prévu de réaliser 7Md€ de coupes budgétaires au cours des trois prochaines années.

Certes, elle masque ainsi ses piètres résultats pour réduire massivement l’immigration et son report sine die de sa promesse d’étendre aux salariés l’impôt forfaitaire de 15% accordé aux auto-entrepreneurs et artisans disposant de revenus annuels jusqu’à 85.000 euros. Il s’agit néanmoins d’une politique courageuse.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire