Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le FMI appelle le gouvernement français à assainir les finances publiques

Le FMI appelle le gouvernement français à assainir les finances publiques

par
105 vues
prop_4_pendules.png

Dans son rapport annuel sur la France publié hier, le FMI (Fonds monétaire international) dresse un constat satisfaisant de la situation économique de notre pays, considérant « qu’une reprise économique robuste est amorcée, renforcée par le secteur public et de solides investissements du secteur privé ». Toutefois, il table sur une croissance française limitée à 3,5% en 2022, alors que le gouvernement prévoit 4%.

Pour l’organisation internationale, les mesures de soutien à l’économie décidées pendant la crise doivent devenir plus ciblées. Quant au traitement du risque inflationniste, elle déconseille l’adoption de mesures de blocage des prix à long terme « qui s’avèrent plus coûteuses et faussent les signaux donnés par les prix ».

S’agissant des finances, le FMI appelle les pouvoirs publics à reconstituer les marges de manœuvre « en procédant à un assainissement de grande envergure des finances publiques », à adopter une trajectoire d’ajustement budgétaire accompagnée de règles strictes de limitation de la dépense publique et de responsabilités accrues pour les organismes de surveillance budgétaires.

Notons qu’en avril dernier, le gouvernement a transmis à la Commission européenne le programme de stabilité à horizon 2027, qui prévoit de passer en dessous de la barre des 3% de déficit à la fin du prochain quinquennat, la dépense publique demeurant au niveau de 52,9% du PIB. Un programme qui a peu de chances d’être respecté, au vu notamment de la sincérité de ses prédécesseurs.

Par conséquent, le retour à l’équilibre des finances publiques n’est pas près d’être atteint, et ce d’autant plus que le gouvernement ne semble pas disposé à suivre les recommandations du FMI, au moins en ce qui concerne son niveau de dépense publique.

Un des candidats à la présidentielle s’emparera-t-il de ce sujet, crucial pour l’avenir de notre pays ?

Vous pouvez aussi aimer

4 commentaires

LAURENT46 28 janvier 2022 - 5:41

J’entends cela depuis de longues années et le pire reste à venir.

Répondre
Verdun 28 janvier 2022 - 10:07

C’est au niveau du pib en parité de pouvoir d’achat plus précis que nous sommes 10 ème. Ces indicateurs sont réducteurs pour qualifier un territoire mais le pib seul encore davantage.

Avec ces grandes orientations fourres tout, rien n’indique un changement de trajectoire au contraire.

Les brexiteurs sont bien devant. Deux pelotons creusent l’écart.

Inflation, pas de blocage des prix ..

La France superpuissance ou larguée, c’est maintenant que ça se joue !?

Répondre
Obeguyx 28 janvier 2022 - 3:32

Tous ces chiffres sont faux. Aujourd’hui la France est classée à la 10ème place mondiale, alors qu’elle était 6ème au début du quinquennat du traître Macron. Nous sommes talonnés par la Corée du Sud et allons très rapidement passer à la 11ème place. Soyez rassurés, en votant pour Macron ou Pécresse, nous sommes sûr de passer à la 15ème place d’ici à 2027. Ca au moins, c’est de la dégringolade. (Info du FMI, comme par hasard on ne lie pas les mêmes)…

Répondre
Astérix 29 janvier 2022 - 9:34

Une fois de plus l’on cherche à nous endoctriner avec de faux chiffres !
La vérité : La France est en FAILLITE ! Mais Bon Dieu que sont devenus mes vrais Gaulois ??

Répondre

Laissez un commentaire