Sunday, January 16, 2022
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Le féminisme aime les réglementations plus que les femmes

Le féminisme aime les réglementations plus que les femmes

par Adélaïde Motte

Cette semaine se tient le forum mondial Génération Égalité à Paris. Les États souhaitant participer doivent témoigner de leur intérêt pour le féminisme. Pas en montrant les droits auxquels les femmes ont accès chez eux, mais en produisant “un engagement financier ou politique qui sera présenté au forum”. Cette règle permet à des pays peu soucieux du droit des femmes d’y participer en présentant un engagement peu contraignant. Elle oblige également les pays les plus avancés à aller encore plus loin dans leurs réglementations ou leurs investissements financiers. Ainsi, la France prévoit d’augmenter sa contribution aux initiatives internationales promouvant l’IVG, la contraception et l’éducation.

L’idéologie féministe continue à vouloir imprégner toujours davantage les politiques des pays occidentaux, sans oser franchement s’attaquer aux pays où les droits des femmes mériteraient pourtant de progresser. On peut même dire que les « féministes » ont une fâcheuse tendance à fermer les yeux sur les pays les plus dédaigneux des droits de celles qu’elles sont censées protéger.

You may also like

Laissez un commentaire