Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » La Chine paye pour les erreurs économiques et politiques du Parti

La Chine paye pour les erreurs économiques et politiques du Parti

par
114 vues

La Chine subit de plein fouet les soubresauts de sa politique zéro-covid. En début d’année, le président Xi Jinping fixait l’objectif d’une croissance de 5,5% pour 2022. Mais selon plusieurs économistes internationaux, elle devrait atteindre péniblement 2%. La Chine toussote. Son modèle de croissance, qui reposait sur le surendettement, vacille. Le secteur immobilier, un autre pilier, est aujourd’hui au bord de la faillite. Le groupe Evergrande affiche une dette de 300 milliards et ne doit sa survie qu’à l’intervention du gouvernement chinois et à une restructuration de sa dette. Des millions de petits propriétaires attendent toujours de recevoir leur maison et le mécontentement gagne les campagnes comme les villes.

Sur le front de l’emploi, la situation n’est guère réjouissante, elle est même tendue puisque l’emploi des jeunes n’était que de 19,9% au premier semestre etque près de 10 millions d’étudiants arrivent sur le marché.

Affront suprême à la vision d’une seule Chine, la récente visite de Nancy Pelosi, puis celle d’une délégation de parlementaires américains, montrent bien que sa rhétorique belliqueuse n’intimide plus. Les démonstrations militaires n’ont fait qu’augmenter le sentiment de fébrilité des dirigeants chinois. Taiwan ne sera pas l’Ukraine. L’administration de Joe Biden, après celle de Trump, a  pris conscience du danger existentiel représenté par le Parti communiste. La guerre commerciale, le renforcement de la présence militaire américaine au large de Taiwan et du Japon, sont là pour le rappeler. La Chine ne fait pas peur militairement et ne fait plus peur économiquement. Quant aux Européens, ils sortent peu à peu de leur naïveté vis-à-vis du géant asiatique.

Vous pouvez aussi aimer

4 commentaires

Daniel 1945 17 août 2022 - 7:29

La Chine toussote et la France dépérit.

Répondre
Rémi 19 août 2022 - 12:57

Mon point de vue, c’est que la France se gomme…..

Répondre
Rémi 17 août 2022 - 9:39

Ce qui devait arriver, arrive, et il n’était pas besoin d’être un « augure » pour le prévoir…
La « surchauffe » chinoise qui n’est que la conséquence d’une politique qui se veut « dévorante », sans laisser de place ni de temps pour observer « les autres » ont mis la Chine
La Chine se met dans une ‘’posture’’ de vouloir dominer le monde …. Oui mais comment :
1. Économiquement ?
2. Industriellement ?
3. Politiquement ?
4. Militairement ?
5. Sécuritaire ment ?
6. Culturellement ?
7. Géopolitiquement ?
8. …..etc…..etc…
Tant de secteurs où « le secteur ‘’social’’ est éludé et la reconnaissance induite des habitants dans leurs diversités’’ parait être dépourvu de sens politique interne, ce qui a moyen terme peut créer L’IMPLOSION qui parait poindre sans être une véritable alerte.
C’est sur ce point précis, que mon raisonnement prospectif s’appuie pour « affaiblir » durablement la Chine en la replaçant dans le concert des Nations avec une certaine remise en question, de fond, nécessaire.
Mais :
• N’oublions pas, par expériences, que les Chinois sont des Asiatiques, qui ne pensent pas comme nous et qui ne se situent que rarement dans le temps immédiat, contrairement à l’occident…D’où des incompréhensions et des télescopages aux conséquences multiples et mal gérées dans les faits actuels…
Les Chinois ont la susceptibilité « à fleur de peau » et les Occidentaux n’ont pas intégré, à priori, cette faiblesse apparente qui devient une force bien gérée pour la Chine qui en joue pleinement avec toute la subtilité qu’elle maitrise…
Alors, de mon point de vue, la Chine est une plaque tectonique qui se meut à son rythme d’aujourd’hui, avec ses forces et ses faiblesses qui risque de s’affronter à d’autres plaques tectoniques, qui veulent occuper la même place, mais avec une ‘’Histoire’’ et des atouts différents…
Mais les mouvements sont en marche rien ne pourrait les arrêter…

Quant à l’Europe, elle parait totalement absente n’étant qu’un marché pour écouler des produits industriels et grand public… !

Répondre
Obeguyx 17 août 2022 - 9:17

La France va payer (très cher) ses errements, ses erreurs économiques et politiques de merde !!! La France me préoccupe bien plus que la Chine et mon souci ne se situe pas de l’autre côté du miroir, mais bien devant moi. Je refuse d’être aveugle.

Répondre

Laissez un commentaire