Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Ce n’est pas à la dictature chinoise de décider de ce que l’Occident doit faire

Ce n’est pas à la dictature chinoise de décider de ce que l’Occident doit faire

par
147 vues

Nous critiquons régulièrement le président américain, Joe Biden ainsi que certains politiques démocrates dont Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants. Cette fois-ci, on ne peut que saluer la volonté de Pelosi de faire un déplacement à Taïwan malgré les menaces répétées du gouvernement de Pékin. Son avion a été escorté jusqu’à destination par des jets militaires américains et les moyens de Washington sur place ont été accrus. Le message est clair : l’Amérique renforce son soutien à Taïwan  et il n’est nullement question de céder aux pressions de la dictature chinoise. C’est une attitude qu’il faut avoir face aux autocrates. Annuler le voyage aurait été un aveu de faiblesse et un message d’encouragement à Xi Jinping pour qu’il augmente la pression sur l’île.

Après nous avoir menti sur le Covid, après avoir violé le traité avec la Grande-Bretagne et supprimé l’autonomie promise à Hong Kong  tout en écrasant les dissidents, la Chine montre des signes de plus en plus clairs qu’elle veut s’emparer de Taïwan. La réponse doit être sans aucune ambiguïté : il faut renforcer les moyens de défense de l’île. Les livraisons d’armes doivent se faire plus rapidement pour dissuader une éventuelle invasion. Les États-Unis et leurs alliés doivent également se préparer au cas où la Chine commencerait à employer une stratégie d’étranglement économique progressif ou de quarantaine. Céder devant la Chine c’est lui accorder un pass pour le reste du monde.

Vous pouvez aussi aimer

12 commentaires

duret 4 août 2022 - 6:32

Le Poutinophobe, pro_USA, va-t-en guerre (pour les autres bien sûr) continue dans son aveuglement : les Brics (actuels et ses futurs adhérents à minima Iran et Arabie saoudite_) refusent désormais la domination de l’Occident (25% de la population mondiale) contre le reste du monde et à son seul profit. Quoi que vous fassiez désormais le « changement » est engagé et je crois pouvoir pronostiquer que les 75% finiront tôt ou tard par avoir raison ; il faut vous y faire et la visite de Pélosi ne changera pas grand chose à ces faits.

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 août 2022 - 7:51

Vous avez tout à fait le droit de préférer les grands pacifistes Xi Jinping et Poutine… Par contre, laissez choisir les peuples qui n’en veulent !
NL

Répondre
Duhamel 6 août 2022 - 12:36

Repondre a Duret : trop facile d’aduler le régime chinois quand on profite des bienfaits et de la liberté de penser de l’Occident .

Répondre
Photini 4 août 2022 - 8:09

Taiwan, 23 millions d’habitants. La Chine, combien? Si la Chine décide de s’emparer de Taiwan, ce qui n’est pas souhaitable voire même condamnable, croyez-vous que les Etats-Unis iront à leur défense au risque de provoquer une guerre mondiale terrible? Prendre des sanctions économiques contre la Chine qui a un vaste marché intérieur et l’Afrique qui lui mange dans la main? Comme dirait Macron ça leur en touchera une sans faire bouger l’autre. La Chine n’est pas la Russie, une puissance sur le déclin et sur qui tout le monde peut taper sans aucun risque.

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 août 2022 - 8:15

Sauf que les risques pour la Chine sont énormes : sans le marché occidental elle est économiquement morte.
NL

Répondre
Photini 4 août 2022 - 9:17

Oui, c’est certain mais, nous, sans les exportations chinoises on risque d’être mal un bon moment, le temps de rapatrier nos industries et en produisant à des coûts européens, ce qui sera dure pour le pouvoir d’achat. Comme vous l’avez dit, la Chine n’est pas un démocratie et il faut se méfier des dictateurs. Qu’est-ce qu’on disait de Poutine? D’un point de vue institutionnel, je me demande si madame Pelosi, qui n’est pas présidente des Etats-Unis, peut engager la parole du Congrès (qui peut redevenir Républicain) en donnant des assurances à Taiwan? Et je me demande aussi si les Américains seraient prêts à aller défendre Taiwan. Dans les années 40, ils étaient hostiles à une intervention en Europe.

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 août 2022 - 9:39

Nancy Pelosi est la troisième personne de rang dans l’administration américaine. Les assurances qu’elle a données sont en accord complet avec la position américaine.
NL

Répondre
Duhamel 4 août 2022 - 3:19

Nos braves financiers qui ont délocalisé l’industrie en Chine pour se remplir les poches plus vite n’ont plus aucun sens patriotique et sont prêts à sacrifier leur pays pour le fric .Alors qu’un bon coup de freins de l’Europe sur les exportations Chinoise ferait fléchir les velléités chinoises de son dictateur de président .Mais que neni , nos élites veulent toujours plus de fric .

Répondre
Almaviva 4 août 2022 - 3:23

La Chine est totalement condamnable dans cette affaire ! Taiwan est une république démocratique et non un état communiste dictatorial !! Nous devons nous méfier des chinois, nos gouvernants ont été faibles et inconscients en tuant notre industrie et nous obligeant à importer nos produits nécessaires de Chine ! Cela les renforce et nous affaiblie ! Il faut absolument revenir en arrière afin de ne plus dépendre de ce pays. Déjà que nous sommes dépendant d’eux financièrement puisqu’ils font parti de nos principaux prêteurs !!

Répondre
Nicolas Lecaussin 5 août 2022 - 6:28

Tout à fait !
NL

Répondre
Duhamel 6 août 2022 - 12:39

Comment revenir en Arriere quand nos élites ont rangé sous le tapis nos valeurs et le patriotisme. Leur seul intérêt étant le pognon .

Répondre
Rémi 6 août 2022 - 8:26

« La raison du plus fort est toujours la meilleurs » dit-on ?
« Lorsque l’on laisse sa chaise vide », c’est pour qu’elle soit prise pour être occupée par un tiers.
Il y a toujours eu, des « dominants » et des « dominés ». Tous s’inscrivent au travers les cycles de l’Histoire…
Alors, les « plaques tectoniques » évoluent lentement mais avec détermination pour prendre leurs places naturelles selon les situations et circonstances…
Hier, Babylone dominait le monde et qu’est-ce que l’Irak aujourd’hui ?
Hier, l’Egypte de Cléopâtre dominait le monde et qu’est-ce que l’Egypte aujourd’hui ?
Hier, l’Empire de Rome de Jules César dominait le monde et qu’est-ce que l’Italie aujourd’hui ?
Hier, l’Empire Ottoman des sultans dominait le monde et qu’est-ce que la Turquie aujourd’hui ?
…etc…etc…
Les conquêtes stratégiques étaient militaires aujourd’hui les conquêtes sont des « rapports de forces conjugués » : Spirituelles, Economiques, financières, industrielles, technologiques agissant sur terre, sur mer et dans l’espace l’arme… Les dominants dans ces constituants sont les conquérants du monde où la diplomatie n’est que l’apparence géopolitique mondiale…
Le temps s’inscrit de plus en plus vite dans ce monde « cinétique » qui se gère dans l’instantané, ce qui laisse une place de leaders aux pays les mieux préparés dans les nouvelles technologies industrielles pour l’armement, les communications, les transports, les logistiques de toutes natures…
La Chine, contrairement à la vielle Europe, ne s’embarrasse pas de l’humanisme et des droits de l’Homme, des religions et de leurs acceptations.
La Chine veut conquérir et dominer, sans état d’âme et avance tel un « bulldozer » sans contrainte en investissant dans toute l’économie, ses industries alimentaires,
• OUI MILLE FOIS OUI : « Céder devant la Chine c’est lui accorder un pass pour le reste du monde. » Vous avez raison de manière ‘’absolue ‘’… D’expériences professionnelles j’ai appris que la Chine ne reconnaissait que les RAPPORTS DE FORCE dans tous les domaines, et ce n’est pas l L’EUROPE MOLLE TECHNOCRATIQUE avec ses milliers de fonctionnaires gavés et nantis qui est respectée en terme géopolitique…. L’Europe est un marché avec ses débouchés économiques… OUI…MILLE FOIS OUI… Les USA sont notre seul salut en tant que « bouclier » et barrage de l’évolution de la plaque tectonique Russe qui veut envahir le monde….
• Alors arrêtons de critiquer les USA et ne voyons en cette puissance que sa force qu’elle finance pour défendre les démocraties en danger… Notre Europe impréparée, gavée telle à l’époque de la chute de l’Empire de Rome, est dépendante des USA aussi respectons ce pays allié et surtout protecteur….

« La raison du plus fort est toujours la meilleurs » dit-on … Alors reconnaissons et soutenons les États Unis avec nos petits bras musclés prétentieux européens… contre cette plaque tectonique Chinoise sans foi ni loi…?

Répondre

Laissez un commentaire