Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Indice de la liberté humaine : la France 42ème sur 165 pays

Indice de la liberté humaine : la France 42ème sur 165 pays

par
6 072 vues

Dans son indice 2022 de la liberté humaine, le think tank américain Cato Institute propose un classement des pays les plus libres. Celui-ci englobe les libertés individuelles, les libertés civiles et les libertés économiques, et se fonde sur 83 indicateurs parmi lesquels on trouve, notamment, l’Etat de droit (un ordre juridique qui l’emporte sur l’arbitraire du politique), la sécurité (homicides, conflits violents, terrorisme, etc.), la liberté d’expression, le poids du gouvernement (dépenses des administrations publiques, taux marginal d’imposition sur le revenu le plus élevé, etc.), les droits de propriété ou encore la réglementation (marché du crédit, marché du travail et entreprises).

Selon le Cato Institute, les pays les plus libres en 2022 sont la Suisse, la Nouvelle-Zélande, l’Estonie, le Danemark et l’Irlande. Au plus bas du classement, on trouve l’Egypte, l’Iran, le Venezuela, le Yémen et la Syrie. Du fait de la pandémie du Covid, on observe une baisse globale des libertés dans le monde, indépendamment du niveau de richesses du pays et de la nature démocratique du gouvernement. Alors que la note moyenne de liberté humaine pour les 165 juridictions évaluées par le Cato Institute était de 7,03 en 2019 (sur une échelle de 0 à 10), elle est tombée à 6,81 en 2020 – la plus basse des deux dernières décennies.

La France fait partie des pays les plus touchés par les restrictions sanitaires avec une note de 7.80 en 2020, contre 8.65 en 2007. Ayant vu son rang diminuer dans l’indice depuis les années 2000, elle se classe 42ème sur 165 – bien en-deçà d’autres pays comme le Royaume-Uni (20ème), l’Allemagne (18ème), les Pays-Bas (9ème), la Suède (6ème), ou la Suisse (1ère). En Europe de l’Ouest, la France est classée dernière – juste après l’Italie. Il existe donc bien une tendance à la baisse générale du niveau des libertés en France. Des données qui se recoupent aisément avec l’indice 2022 de liberté économique du think tank Heritage Foundation, qui classe notre pays seulement parmi les pays modérément libres.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

3 commentaires

Laurent46 21 février 2023 - 5:59

Et comme tous les chiffres officiels un peu arrangés pour ne pas passer pour des imbéciles dans le pays des soit disant droits de l’homme ! ce qui est d’ailleurs dit à la fin de l’article pays modérément libre ! Encore un peu plus de services publics et des associations extrémistes ou politiques qui se prennent tous pour des êtres supérieurs et on aura gagné le même pompon que celui des prélèvements en général et de la Dette. Quel chemin parcouru dans cette République gauchiste et extrémiste.

Répondre
Mauger 21 février 2023 - 7:22

Ce classement ne m’ étonne pas, tout comme le classement de la Suisse première. Ce pays, sans bruit, à su créer et ce, de longue date, une économie diversifiée et à su saisir toutes les opportunités avec beaucoup de réalisme, loin des idéologies qui gangrènent notre pays. Son industrie est de haute technicité, son tourisme de haute qualité. Aux atouts naturels s’ ajoutent sa neutralité sa position centrale au coeur de l’ Europe qui l’a met au centre de la culture européenne tout en n’entrant pas dans l’ Union Européenne , ce qui lui permet de garder les mains libres et ne pas en subir son carcan . Si on y ajoute la haute qualité de son enseignement avec une grande décentralisation de ses centres de décisions héritée de son histoire, voilà beaucoup d’ atouts pour ce petit pays de 42 000km2 peu où prou. État fédéral depuis 1291 ( et oui ! ) la Suisse est une Confédération de 26 petits états ( cantons tous très jaloux de conserver une certaine indépendance ). Si on y ajoute le nombre d’ organismes internationaux qui y siègent, voilà beaucoup d’ atouts qui en font un premier de classe. Nous autres à la 42ième place pourrions en prendre quelques leçons de réalisme.

Répondre
AlainD 24 février 2023 - 10:19

La Suisse en tête du classement ! Cela est il étonnant ? non, en Suisse on ne « crache pas dans la soupe » les riches honnis de Mélenchon (lui-même loin d’être pauvre) ne sont pas montrés du doigt c’est sans doute pour cela qu’il y en a tant : des comédiens, des sportifs, des artistes, d’anciens chefs d’entreprise… Ne rêvons pas, ce n’est pas demain la veille que nous approcherons du podium avec nos gauchistes dont le plus grand mérite (si j’ose dire) et de semer la pagaille…

Répondre