Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Hausse des troubles alimentaires chez les jeunes, encore un effet indésirable du confinement

Hausse des troubles alimentaires chez les jeunes, encore un effet indésirable du confinement

par
35 vues

Nous avons déjà évoqué les différents troubles et maladies physiques ou mentales causées par le confinement. Les jeunes sont les plus touchés, avec 22 % d’états dépressifs chez les 15-24 ans. Le journal Le Monde évoque maintenant une augmentation de près de 30 % des cas de boulimie, d’hyperplasie et d’anorexie chez les 17-30 ans. Cette hausse est due entre autres à l’isolement social et à une incertitude sur l’avenir.

Petit à petit, les effets secondaires du confinement sur la santé du Français apparaissent au grand jour. Espérons que les troubles engendrés par le confinement ne deviennent pas plus importants que les vies sauvées par les restrictions sanitaires

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire