Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Elections : les politiques progressistes font fuir les minorités et les travailleurs

Elections : les politiques progressistes font fuir les minorités et les travailleurs

par
571 vues

Etats-Unis : alors que les Démocrates se réjouissent de résultats meilleurs que prévus aux midterms, ils devraient regarder attentivement les votes des Américains. Les Républicains ont remporté le vote populaire national, dont près de 40% du vote hispanique à l’échelle nationale, contre 25% à mi-mandat en 2018. Ce sont 15 points de plus qu’il y a 4 ans. Le vote asiatique en leur faveur a bondi de 17 points et celui des électeurs noirs de plus de 4 points.

La victoire du gouverneur Ron DeSantis en Floride – considérée comme un « swing State » (ou Etat charnière) avec une très forte minorité hispanique – avec 19 points d’avance sur son adversaire est un excellent exemple qui démontre l’évolution de la carte électorale. DeSantis a gagné dans 62 comtés sur 67, y compris dans les bastions démocrates de Miami-Dade, Palm Beach et Osceola qui étaient, jusque-là, complètement hors de portée pour les Républicains.

Plus encore, si 59% des électeurs blancs américains non diplômés ont voté, en 2018, en faveur des Républicains et 39% pour les Démocrates, cette année ils étaient 65% (+6 points) et, respectivement, 32% (-7 points).

Il semblerait que les Démocrates aient de plus gros problèmes que le GOP parmi les minorités et les électeurs de la classe ouvrière. En dépit des politiques wokistes et des énormes subventions publiques dépensées en leur faveur.

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

Obeguyx 28 novembre 2022 - 10:14

Comme quoi … Merci pour ces précisions d’importances. J’appelle ça remettre les pendules à l’heure !!!

Répondre

Laissez un commentaire