Accueil » Covid : pour la Chine, le risque zéro c’est l’enfermement de la population

Covid : pour la Chine, le risque zéro c’est l’enfermement de la population

par Nicolas Lecaussin

La dictature chinoise qui a caché pendant des mois l’existence du virus punit de plus en plus sévèrement sa propre population. Toute personne testée positive et celles avec qui elle a été en contact doivent être hospitalisées ou placées dans une quarantaine spéciale avec des médecins et des infirmiers. Plus de 43 millions de personnes ont été confinées à Shanghai et Shenzhen. Les autorités craignent le virus mais ont peur aussi de leur système de santé qui est sur le bord de la rupture. Bien que 90 % des citoyens chinois aient été vaccinés, 40 % des octogénaires n’ont pas encore reçu la moindre dose de vaccin, soit 27 millions des personnes les plus vulnérables. À Shanghai, une ville de 26 millions d’habitants, si Omicron devait se propager aussi rapidement qu’il l’a fait dans certaines populations occidentales hautement vaccinées, le résultat pourrait être que des patients Covid et d’autres mourraient faute de soins dans un système hospitalier qui fonctionnent très mal.

Pour éviter cette situation, des médecins épuisés montent la garde sur des dizaines de milliers de patients enfermés mais en bonne santé et qui n’ont rien d’autre à faire que de regarder leurs téléphones portables. Le pouvoir va-t-il confiner 1.4 milliards de Chinois ?

You may also like

11 commentaires

Bastiat64 11 avril 2022 - 5:20

1) Les premiers cas suspects sont apparus en Chine fin novembre / début décembre 2019. Les autorités chinoises ont alerté l’OMS le 31 décembre 2019. La Chine à confiné la ville de Wuhan le 23 janvier 2020 et alerté le monde entier. Cela ne fait donc pas des mois ! Les autorités françaises ont été alertées au tout début, notamment par l’ambassade et n’ont absolument rien fait, ni prit aucune mesures pendant des mois. Le 26 février 2020 se tient le match Lyon-Juventus avec 3000 supporters italiens en plein cluster italien. Des mois après les arrivées à CDG se faisaient toujours sans contrôles et sans tests, chose incompréhensible pour les français vivant en Chine et pour les employés des Consulats.

2) La population chinoise vit de façon normale sur son territoire sans confinement, ni besoin d’attestation pour sortir, ni restrictions dans les restaurants, bar, boites… depuis Avril 2019 ! Cela fait donc maintenant 2 années complètes, ils ont encore de la marge avant de rejoindre ce que la population française a pu vivre sur la même période en terme de « punition ».

3) Les confinements se font progressivement au niveau de la résidence, du quartier, puis de la ville. Les clusters sont isolés dès l’apparition des premiers cas et les villes entières testées massivement comme l’année dernière à Xian ou dernièrement à Shenzhen. La ville de Shenzhen, 12 millions d’habitants, a été confinée seulement 1 semaine début mars avec test obligatoire quotidien pour tout le monde et la ville est maintenant rouverte depuis 2 semaines. Avec l’arrivée d’Omicron des cas positifs commencent à apparaitre dans différentes villes et son immédiatement traités par des tests massifs. Reste le cas de Shanghai où incontestablement la situation a dérapé.

4) Enfin, d’accord avec vous sur les risques de rupture du système de santé si le virus se propage, ce qui explique la sévérité du confinement à Shanghai. La stratégie O Covid a été un succès jusqu’ici, mais avec le variant Omicron très contagieux mais peu virulent la donne est peut-être en train de changer. La question de la réouverture des frontières n’est aujourd’hui pas à l’ordre du jour pendant encore un long moment.

PS: Témoignage d’un français vivant en Chine.

Répondre
Nicolas Lecaussin 11 avril 2022 - 8:35

Non, la Chine et l’OMS ont menti en disant que le virus n’était pas dangereux. La Chine a nié la fuite du laboratoire et a même accusé les autres(le Américains, bien sûr)…
https://fr.irefeurope.org/publications/articles/article/coronavirus-la-lourde-responsabilite-de-l-oms-infeodee-a-la-chine/
https://fr.irefeurope.org/publications/les-pendules-a-lheure/article/le-rapport-de-l-oms-sur-les-origines-de-la-covid-reprend-la-propagande-chinoise/

Répondre
Teisserenc 11 avril 2022 - 11:32

Et n’oublions pas ce médecin chinois de Wuhan qui fût emprisonné pour avoir alerté sur l’apparition de ce virus, virus qui ne respectait pas la logique communiste.

Répondre
Bastiat64 12 avril 2022 - 8:21

Je ne dis pas que la Chine est exempt de tout reproche, mais que la version « ils nous ont tout caché pendant des mois, si jamais on avait su on aurait agi avant… » ne tient pas !
La France à une ambassade à Pékin et 5 consulats en Chine dont 1 à Wuhan (où le consul à choisi de rester en sur place pendant les évènements). Lorsque la Chine confine du jour au lendemain une ville grande comme l’ile de France (11 millions d’habitants à Wuhan) et la région entière du Hubei grande comme la France, on ne peut pas dire qu’on ne savait pas.
Pour avoir discuté avec des personnes du consulat de Canton à cette période, il n’était pas pris au sérieux par leurs relais en France quand ils disaient que toute la population portait des masques à Canton (à 1000 km de Wuhan) et que des détecteurs de température étaient installé à l’entrée de tous les bâtiments et sortie de métro, dès le mois de janvier 2020 !
Comment croyez-vous que la Chine a réussi à contrôler l’épidémie ? Quand ils ont compris que c’était grave ils ont réagi immédiatement.

https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-l-ambassadeur-de-france-a-pekin-aurait-alerte-l-executif-des-decembre-06-05-2020-2374512_40.php

Sur la fuite du laboratoire, je ne peux pas répondre car honnêtement je n’en sais rien et je pense que vous non plus…

Répondre
Nicolas Lecaussin 12 avril 2022 - 9:41

Cf aux liens que je vous ai envoyé, l’OMS a repris la version officielle de la Chine : le virus n’est pas dangereux. Et d’ailleurs, même auj , la cHine interdit l’enquête sur les origines du virus.
NL

Répondre
Obeguyx 11 avril 2022 - 9:33

Normal, les américains ont cofinancé avec la France le dit laboratoire. C’est marrant comme on ne veut jamais regardé la vérité en face. Merci Bastiat64, vous avez bien déroulé les faits. Ceci dit les Chinois ne sont pas, pour autant, blancs-blancs et le désastre vient bien de leurs « tripatouillages ».

Répondre
Nicolas Lecaussin 11 avril 2022 - 11:56

Financer la recherche n’a rien à voir avec les mensonges et les manquements des Chinois. Il y a des milliers d elaboratoires..

Répondre
JR 11 avril 2022 - 3:54

Bonjour, bon billet, mais en Europe et/ou en France aussi des vilains nous assignent à résidence pour des fallacieuses raisons climatiques, alors peut-on vraiment railler les mesures liberticides Chinoises. Quant chez nous, le gouvernement Macron met en place un malus à 50 000 € au 1 er janvier 2023, que E. Philppe a planté des panneaux 80 km/h dans tout le pays et que le plein de carburants est constitué à 67 % de taxe… et que vous payer des impôts sur un impôts (CSG), le tout, sur un fond d’inaction énergétique. Nos « dites » démocraties se rapprochent de plus en plus du mode de gestion communiste ou national-socialiste. En tous cas l’étau se resserre régulièrement, demandez le programme aux thuriféraires anxiogènes climatiques (c’est pas ça qui manque), vous verrez que l’heure approche à grand pas. « Seuls les poissons morts suivent le courant ». Merci. Bien à vous

Répondre
Nicolas Lecaussin 12 avril 2022 - 8:17

Il ne faut pas exagérer… Les Chinois sont enfermés chez eux !

Répondre
Bastiat64 12 avril 2022 - 8:46

Merci de ne pas généraliser. Aujourd’hui c’est uniquement la ville de Shanghai (26 millions / 1,5 milliards de chinois) et seulement depuis environ 3 semaines. D’ailleurs depuis hier la ville de Shanghai vient d’annoncer le déconfinement progressif de certains quartier.
Encore une fois, je n’ai jamais été confiné en Chine depuis 2 ans, sauf au mois de février 2019 (et encore je pouvais sortir faire mon footing de 10km sans attestation). Je n’ai jamais prit d’ammende pour non port de masque dans la rue. Je vais au bureau tous les jours depuis 2 ans et je mange au restaurant tous les midis…
Dois-je rajouter que la vaccination n’est pas obligatoire ormis pour les professions à risque (médecins, professeurs…) ?
Oui il y a des confinements à domicile, à l’hotel ou en centre (juste en cas de ville cluster) mais cela reste du cas par cas (immeuble, résidence, quartier, ville selon la gravité et pour un temps limité).
JR a raison, voulez-vous vraiment que l’on compare avec la France ?

Répondre
Nicolas Lecaussin 12 avril 2022 - 9:37

Si vous lisez mon papier, vous pouvez constater que je ne généralise pas. Justement je mentionne Shanghai et Shenzhen !
NL

Répondre

Laissez un commentaire